Oui, un chat peut faire une jaunisse

Oui, un chat peut faire une jaunisse
Chaussette se porte beaucoup mieux depuis ses traitements.

L’histoire de Chaussette semble à première vue bien banale. Un chat file moche depuis deux jours et m’est présenté pour abattement et anorexie: il s’isole et refuse sa nourriture. Il a bien mangé quelques gâteries qu’il a par la suite vomies, une fois seulement. Voilà, c’est tout! Pas de diarrhée, pas de vomissements à n’en plus finir, pas de sang nulle part. Une histoire banale, je vous dis.

À l’examen par contre, Chaussette pourrait être plus malade qu’il n’en laisse d’abord paraître. Il fait de la fièvre. Il est déshydraté. Et il a la peau d’une drôle de couleur, un peu beige; pas blanche, pas jaune et surtout pas d’une couleur qu’on observe normalement non plus.

Comme son état général est assez bon tout de même, il est alors décidé qu’on traiterait Chaussette symptomatiquement, c’est-à-dire qu’on donnerait ce qu’il faut pour chaque signe clinique observé: un médicament contre la fièvre et un sérum sous la peau contre la déshydratation.

Il n’y a pas, que je sache, de produit connu chez le chat contre l’abattement (ce qui devrait par contre se régler en traitant la fièvre) ni contre la peau beige. On allait essayer cette approche qui est somme toute plus économique que de faire plein de tests peut-être inutiles si l’état de minou s’améliore et qu’il guérit. On allait se donner 36 heures d’observation à la maison.

Bien que Chaussette ait pris un peu de mieux (il était plus alerte et se promenait un peu plus dans la maison), il resta anorexique. Il fut donc réévalué au-delà de 36 heures. Il faisait encore de la fièvre, présentait à nouveau de la déshydratation et la peau beige tirait sur le jaune cette fois…

La jaunisse

Des tests de sang furent effectués et la jaunisse, qu’on nomme en fait de l’ictère, fut malheureusement confirmée. Le foie de Chaussette avait de la misère. Mais pourquoi donc? Nous ne le saurons jamais puisque les biopsies du foie et autres tests parallèles furent refusés.

On choisit plutôt de traiter Chaussette contre une cholangio-hépatite, le problème du foie et de la vésicule biliaire le plus fréquent chez le chat (après la lipidose pour ceux qui connaissent cette pathologie). Une origine bactérienne est le plus souvent suspectée, mais on ne connaît pas vraiment la cause dans la majorité des cas.

Hospitalisation

Il fut donc hospitalisé pour recevoir un sérum intraveineux et des antibiotiques. Après deux jours de ce traitement, il n’allait pas mieux, bien que la fièvre se soit estompée. On ajouta donc à son plan de traitement un stimulant de l’appétit qui n’eut pas plus de succès après deux autres jours.

Peut-être en fait allait-il mieux, mais qu’il était gêné de manger à la clinique? On voit ça vous savez. Alors, on le retourna deux jours à la maison pour voir s’il allait manger enfin. Mais non…

Chaussette revint donc à la clinique pour recevoir à nouveau un sérum intraveineux, continuer ses antibiotiques, son stimulant de l’appétit et on ajouta un médicament pour protéger son foie. Cette fois fut la bonne. Chaussette recommence à montrer de l’intérêt pour sa nourriture après son deuxième jour d’hospitalisation. Et ce fut pour ne jamais s’arrêter! Comme il est agréable (et pourtant si simple et naturel) de voir manger un chat avec appétit!  

Vous pouvez rejoindre mon équipe de la Clinique vétérinaire Mont-Saint-Grégoire et moi-même par téléphone au 450-347-7070.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Aouissa
Aouissa
2 années

Mon chat a une lipidose jai constate sa maladie
Par drs analyses

Juliette BATTEUX
Juliette BATTEUX
2 années

Bonjour quel le médicament pour protéger son foie
Mon chat faire des gastrites et cholangites à répétitions sans causes évidentes je ne sais plus quoi faire pour lui éviter tout ça ?