Les papillons printaniers s’en viennent

Par Denis Henri
Les papillons printaniers s’en viennent
Si vous aimez les papillons

Le mois d’avril est synonyme de retour des temps doux et des hirondelles, ainsi que de la préparation des platebandes qui pourront recevoir des plantes de toutes sortes.

Parmi celles-ci, il y a plusieurs espèces de plantes à fleurs qui sauront attirer les insectes butineurs comme les syrphes, les abeilles et, probablement, les plus désirés dans nos jardins, les papillons.

Nos papillons de jour, au nombre de 131 espèces, représentent 5,3 % de tous les papillons du Québec pour un grand total de 2446 espèces. Selon les régions, une dizaine, voire une bonne vingtaine d’espèces peuvent visiter vos jardins à la recherche d’un bon repas. Voyons comment nous pouvons les aider à demeurer dans les environs de nos habitations.

Nocturnes ou diurnes?

Tout d’abord, il est important de bien distinguer les papillons de nuit des papillons de jour. Bien que ces derniers soient généralement plus colorés, ce critère n’est pas utilisable pour toutes les espèces. Au repos, les papillons de nuit ont l’habitude de ramener les ailes du haut sur les ailes du bas, ce qui leur donne grossièrement la forme d’un triangle.

Quant aux papillons de jour, soit qu’ils gardent leurs ailes de chaque côté comme les ailes d’un avion, soit qu’ils les laissent redressées collées les unes sur les autres, droites dans les airs!

Mais le critère le plus fiable pour bien distinguer ces deux groupes de papillons est la forme des antennes. Les papillons de jour ont une seule et unique forme d’antennes: un long filament mince se terminant par un bout enflé comme une massue. Toutes les autres formes d’antennes appartiennent aux papillons de nuit.

Ouvrage

Les éditions Michel Quintin ont dernièrement publié un magnifique volume sur les papillons diurnes du Québec et des Maritimes, volume que je recommande fortement aux naturalistes dans l’âme. Il y a en plus des photos des chenilles de ces papillons, ce qui vous permettra d’identifier chaque espèce de papillon grâce à sa chenille.

Pourquoi parler des papillons alors que le mois d’avril est à peine arrivé? C’est parce que très bientôt, on pourra observer les premiers papillons de la saison… même en avril! Sachez que quelques espèces passent l’hiver en papillon. Ils sont donc prêts à voler dès les premiers jours chauds d’avril. Habituellement, il s’agit de vanesses, de polygones ou encore du Morio, papillon brun foncé avec les bordures d’ailes jaunâtres ou blanches, selon l’usure des écailles qui les recouvrent.

Il n’y a que 5% de nos papillons qui passent l’hiver en forme adulte (ailée). Le stade le plus important pour résister aux rigueurs de l’hiver est, de loin, le stade de chrysalide.

Les attirer

Maintenant, si vous souhaitez attirer des papillons dans votre jardin ou sur votre balcon, voici quelques plantes à fleurs que vous devriez planter. Plusieurs sites Internet peuvent aussi vous être très utiles dans cette tâche plutôt agréable avec le printemps qui est à nos portes.

Tout d’abord, voici des arbustes intéressants pour les papillons: Arbuste aux papillons (Buddleja davidii), Hibiscus – (Hibiscus), Lantanier – (Lantana camara), Lilas – (Syringa), Rhododendron – (Rhododendron), et le Vinaigrier – (Rhus typhina).

Pour ce qui est des plantes, la variété est assez impressionnante: Achillée – (Achillea), Centaurée de Perse – (Centaurea dealbata), Dahlia – (Dahlia x hybrida), Digitale pourpre – (Digitalis purpurea), Echinacée – (Echinacea), Gloire du matin – (Ipomoea tricolor), Impatiente – (Impatiens), Monarde hybride – (Monarda x hybrida), Pétunia – (Petunia), Pied d’alouette – (Delphinium) et  la Rudbeckie – (Echinacea).

De plus, jusqu’au 8 septembre prochain, un magnifique film relatant l’histoire de la découverte de la merveilleuse migration des Monarques est à l’affiche au cinéma Imax du Vieux-port de Montréal… en 3-D! Finalement, il ne faut pas rater l’exposition de papillons vivants dans les serres du Jardin Botanique de Montréal jusqu’au 28 avril. Allez-y, vous serez émerveillés par ces bijoux volants!                                          

Suggestions

Si vous avez des suggestions de sujets pour des chroniques à venir ou avez des questions sur la faune et la flore québécoises, n’hésitez pas à me contacter par courriel à henri.denis@sepaq.com

Bon printemps à tous!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Tony Perreault
Tony Perreault
7 mois

Hier le 7 avril 2022, j’ai vu un papillon noir avec bande blanche au Boisé de la Pointe- St-Gilles à Baie-Comeau sur la Côte-Nord.