Le pont Gouin fermé à la circulation depuis midi

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
Le pont Gouin fermé à la circulation depuis midi
(Photo : Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu)

Le pont Gouin est fermé à la circulation depuis midi, vendredi, le temps de démanteler la conduite d’égout temporaire installée sur le trottoir du pont.

Le raccordement du poste de pompage Gouin à la conduite installée sur le nouveau pont s’est terminé en tout début de journée, vendredi. Le poste comprend deux pompes, explique Stéphane Beaudin, directeur général adjoint. La première a été mise en marche à 8h30 et la deuxième à 9h15. Les pompes mobiles alimentant la conduite temporaire ont alors été mises à l’arrêt.

Le temps de s’assurer que le système fonctionnait rondement, les cols bleus ont commencé le débranchement des pompes mobiles vers 10 heures. Ils devaient ensuite purger la conduite d’égout avant de la démanteler. Le démontage est commencé depuis 13 heures, mais dès midi, le pont a été fermé pour installer l’équipement de manutention.

La Ville se donne jusqu’à samedi matin pour réaliser l’opération de démantèlement. Il s’agit d’une marge de manœuvre passablement longue si on considère le temps qu’il a fallu à assembler la conduite.

Rappelons que l’opération s’est déroulée en moins d’un quart de travail. Les cols bleus travaillaient alors par temps sec avec des tuyaux propres. Vendredi, par période, il pleut des cordes. En plus de manœuvrer sous une pluie battante, ils doivent manipuler des conduites souillées par l’eau d’égout.

Il ne faudrait quand même pas s’étonner que les entraves sur le pont soient levées au cours de la soirée.

Essai

Rappelons que la semaine dernière, l’entrepreneur s’était donné 72 heures pour réaliser le raccordement. Le travail se déroulait sans interruption, 24 heures par jour. Il ne suffisait pas de brancher les pompes à la nouvelle conduite, il fallait aussi la tester.

Les essais consistaient à remplir le tuyau d’eau claire provenant de l’aqueduc et d’augmenter la pression jusqu’à 125 livres par pouce carré (PSI). C’est trois fois la pression normale maintenue dans le tuyau. Il faut de 12 à 18 heures pour réaliser l’opération. Elle a révélé des fuites dans des joints non pas du côté d’Iberville, mais plutôt dans la chambre aménagée sur la jetée du canal. Le temps de réparer la fuite et de reprendre les tests, on était rendu à vendredi matin, dans les délais de 72 heures.

Au final, la Ville aura gagné son pari. Malgré la pluie abondante tombée dans la nuit, aucun déversement d’eaux usées n’est survenu dans la rivière.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jeannine Dandurand
Jeannine Dandurand
3 années

La pression des tuyaux est bien rétablie.