Une autre année économique marquée par la COVID-19

Par Stéphanie MacFarlane
Une autre année économique marquée par la COVID-19
(Photo : Le Canada Français - Julien Saguez)

L’année 2021 s’est terminée comme elle avait commencé dans la sphère économique du Haut-Richelieu : des fermetures temporaires de commerce causées par la pandémie de COVID-19. À travers les resserrements et les assouplissements des mesures sanitaires, les entrepreneurs de la région ont pu flirter avec un semblant de normalité et poursuivre leur croissance. Retour sur une autre année en dents de scie.

Après une fermeture forcée par le gouvernement en début d’année en raison de la pandémie, les commerçants ont pu accueillir à nouveau leurs clients au cours de l’hiver et du printemps. De leur côté, les propriétaires d’érablières, qui se trouvaient dans l’incertitude, ont relevé leurs manches et ont lancé l’initiative Ma cabane à la maison. Leur appel à la solidarité a été entendu par la clientèle. Nombreuses sont les personnes qui se sont procuré une boîte de repas prêts à réchauffer pour le temps des sucres.

NexDev | Développement économique Haut-Richelieu, qui administre les programmes d’aide financière rendus disponibles par le gouvernement du Québec, a remis près de 5,4 M$ aux entreprises de la région qui étaient admissibles. Les programmes ont été relancés en décembre 2021 dans la foulée des nouvelles annonces de fermeture temporaire.

Expansion

Malgré l’incertitude causée par la pandémie, plusieurs entrepreneurs se sont lancés dans de nouveaux projets. Levain No 5 a métamorphosé sa succursale du boulevard du Séminaire Nord, l’Épicerie Les petites Bonneville a agrandit sur Champlain, la fromagerie Au Gré des Champs a pris de l’expansion tout comme Bertrand le traiteur, signé Voile au vent qui se trouve aux Halles St-Jean.

Pasquier a ouvert un marché d’alimentation à Delson. Saint-Jean Hyundai et Dupont Ford ont annoncé des investissements totalisant 6,5 M$ pour moderniser leur concessionnaire.

Joaillerie Langevin, devenue Langevin le Bijoutier, a fusionné ses succursales de Saint-Jean et a déménagé dans le local laissé vacant par Lord Photo. Ce dernier, toujours sur le boulevard Saint-Luc, est déménagé à quelques centaines de mètres de son ancien emplacement. Bloom Jardinerie se trouve désormais sur la rue Champlain. Phil & Fred Pizzeria a ouvert un deuxième emplacement sur la rue Saint-Jacques et Entreposage 104 s’est offert un quatrième agrandissement sur son site à Sainte-Brigide-d’Iberville.

Nouveaux venus

Treize Chocolats a ouvert sa deuxième succursale aux Promenades Saint-Bruno en plus d’agrandir sa boutique de la rue Richelieu. La famille Roy, propriétaires des enseignes Bell et Virgin Mobile à Saint-Jean, a acquis trois nouvelles succursales. La firme d’ arpenteurs-géomètres Bérard-Tremblay a procédé à une nouvelle acquisition, tandis que MXO est devenu actionnaire de wecre8websites, un partenariat qui lui permettra d’offrir une expertise complémentaire.

L’année 2021 a aussi été l’occasion d’accueillir de nouvelles bannières en territoire johannais, dont Pizza Salvatoré, La Shop Agricole, Franchement Keto, uBreakiFix, Allô mon Coco, Kubota, Webeex et Milex. La construction d’un troisième restaurant A&W s’est entamée à l’angle de Saint-Louis et Séminaire. Parmi les entreprises qui ont vu le jour en 2021, notons Terre à Boire et le Potager du Sous-Bois, respectivement situées à Saint-Blaise-sur-Richelieu et Mont-Saint-Grégoire.

Cinq ans et demi après son annonce, le cinéma Guzzo a pu accueillir ses premiers cinéphiles le 17 décembre. Les projections ont toutefois été de courte durée puisque l’établissement construit au coût de 12 M$ a dû fermer ses portes le 20 décembre, en raison de nouvelles mesures sanitaires.

Quelques fermetures ont aussi retenu l’attention, dont celle de l’épicerie éthique Chez Ampé et de l’usine d’Olymel à Henryville. Cette dernière a toutefois changé de propriétaire en fin d’année et ses activités seront relancées.

Innovation

La pandémie de COVID-19 n’a pas freiné l’innovation des entrepreneurs. Du côté manufacturier, Termaco a développé un système de stockage d’énergie, tandis que Sinopé propose désormais une alternative à Hilo d’ Hydro-Québec.

L’agroalimentaire n’est pas en reste. Deux entrepreneurs de Saint-Alexandre ont lancé Drasca, une entreprise qui fabrique des craquelins à base de résidus de bière. L’entreprise johannaise Thé à boire commercialise des boissons biologiques à base de yerba maté, un arbre sud-américain dont les feuilles regorgent de bienfaits.

Manufacturier

La pénurie de main-d’oeuvre a causé des maux de tête aux chefs d’entreprise. Les affiches «Nous embauchons» visibles devant de nombreuses compagnies témoignent de la situation. Soleno n’a pu faire fonctionner sa nouvelle usine, construite au coût de 10 M$, par manque d’employés.

L’entreprise Les Plastiques Évolupak a procédé à l’inauguration d’un deuxième établissement à Saint-Jean. Situé sur la rue Saint-Louis, ce projet a nécessité un investissement de 15 M$.

GSC Technologies a investi 2 M$ pour mettre à niveau son usine de la rue Vanier. Soleno a réalisé deux acquisitions en plus d’acheter un terrain dans le parc industriel d’Iberville pour y construire une future usine en 2022 évaluée à 5 M$. Tremcar a acquis un compétiteur et a annoncé un investissement de 15 M$à Granby.

Autres investissements

L’entreprise VegPro, située à Sherrington, a annoncé un investissement de 55 M$ pour construire un premier complexe de serres et de nouvelles lignes d’emballage.

Une somme de 5 M$ a été investie dans le parc industriel de Saint-Jean pour construire une nouvelle bâtisse qui abritera les entreprises de Jean-Philippe Brodeur.

Transport Bourassa a investi 2,8 M$ pour construire des entrepôts sur la rue Gaudette, tandis qu’un investissement de 6 M$ a permis la construction de condos industriels sur la rue Saint-Louis. Enfin, Construction Richelieu a érigé son siège social au coût de 2 M$ à Saint-Athanase.

Rheinmetall et Logistik Unicorp ont décroché d’importants contrats à l’international, soit respectivement en Hongrie et en Nouvelle-Zélande. TowSoft, pour sa part, compte désormais une adresse en France.

Le projet pour doter le Haut-Richelieu d’une zone d’innovation en sécurité publique et civile a été dévoilé. Des investissements de 200 M$ sont prévus. Le dossier est présentement à l’étude à Québec. Quant aux espaces industriels disponibles, ils sont de moins en moins nombreux. Au rythme actuel, les superficies vacantes seraient épuisées d’ici cinq à sept ans.

Immobilier

Les promoteurs immobiliers ont été actifs. De nombreux projets ont été annoncés, d’autres, entamés. Le Canada Français reviendra avec un reportage complet dans une prochaine édition pour dresser ce bilan.

Le Groupe Guy Samson a annoncé l’amorce de trois chantiers majeurs totalisant près de 100 M$. Ils mettront la touche finale au site de l’ancienne usine Singer, soit la construction de quatre immeubles totalisant 64 condos, d’un édifice de bureaux et la deuxième phase du complexe immobilier Evol Saint-Jean.

S’il a légèrement ralenti comparativement à 2020, le marché immobilier a tout de même connu une année effervescente à Saint-Jean-sur-Richelieu. C’est ici que les hausses de prix des maisons unifamiliales ont été les plus élevées. Malgré cela, nos résidences figurent parmi les plus abordables de la Rive-Sud. En ce qui concerne le marché locatif, le taux d’inoccupation a poursuivi sa baisse pour se fixer à son plus bas:0,8 %.

Honneur

Plusieurs personnalités ont reçu des prix d’importance en 2021, dont Pierre Baillargeon, Miro Yaghi et Rosaire Quévillon. La Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu (CCIHR) a couronné 21 personnes et entreprises dans le cadre du premier Anti-Gala de l’excellence. Cet événement, tenu en virtuel, a remplacé le traditionnel Gala de l’Excellence. Pierre Paré, président de Paré Assurances et services financiers, a été nommé Personnalité d’affaires de l’année. Alain Paradis a succédé à Mario Héroux à la présidence de la CCIHR.

Enfin, le comité d’appui à la relance économique a publié son plan d’action pour favoriser une reprise économique rapide dans la région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires