75 000 citoyens de Saint-Jean visés par un avis d’ébullition

Par Stéphanie MacFarlane
75 000 citoyens de Saint-Jean visés par un avis d’ébullition
(Photo : Deposit)

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu vient d’émettre un avis d’ébullition qui touche tous les résidents de la rive ouest de la rivière Richelieu, soit les secteurs Saint-Jean, L’Acadie et Saint-Luc, incluant l’île Sainte-Thérèse. Environ 75 000 personnes sont touchées par cet avis.

Tous les citoyens de la rive ouest doivent faire bouillir l’eau une minute avant de la consommer. Cela inclut également les écoles, les centres d’hébergement pour aînés, l’hôpital du Haut-Richelieu, les commerces et les industries, notamment. Au total, plus de 32 600 adresses sont visées.

Jusqu’à nouvel ordre, ces résidents doivent utiliser de l’eau bouillie ou embouteillée pour préparer des biberons ou du lait maternisé, pour le brossage des dents, ainsi que pour préparer des boissons, des aliments, du café ou toute autre préparation nécessitant un apport en eau.

L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour les douches et les bains. Il est cependant recommandé de laver les bébés avec une débarbouillette afin d’éviter qu’ils boivent de l’eau par inadvertance.

Soulignons que les citoyens d’Iberville et de Saint-Athanase ne sont pas visés par cet avis d’ébullition, tout comme ceux de Sainte-Anne-de-Sabrevois qui sont desservis par Saint-Jean-sur-Richelieu.

E. coli
Dans un communiqué transmis peu avant 15 heures mardi, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu indique que les prélèvements de routine effectués à divers endroits sur le réseau d’aqueduc lundi ont révélé la présence de la bactérie E. coli.

Les résultats des analyses de laboratoire réalisées sur les échantillons prélevés ont été transmis aujourd’hui (mardi) aux responsables de la Division eau potable.

«C’est un coliforme fécal à un endroit. Dès qu’il y en a un, on doit émettre un avis d’ébullition», précise Éric Desbiens, chef de la Division eau potable de la Ville.

Cette contamination se situe à un endroit centralisé sur le réseau d’aqueduc, ce qui explique l’ampleur du territoire touché.

Levée de l’avis
La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu pourra lever l’avis d’ébullition lorsque les résultats de deux séries de tests, réalisés à un intervalle de 24 heures, s’avéreront négatifs, c’est-à-dire qu’ils ne démontreront plus la présence de coliformes dans l’eau. Ces analyses seront menées par un laboratoire. Dès que la situation sera rétablie, la Ville lèvera son avis d’ébullition. Des communications en ce sens seront alors diffusées aux citoyens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Madeleine Leblanc
Madeleine Leblanc
7 mois

La Ville a-t-elle communiqué avec les citoyens pour le faire savoir? Je l’ai appris hier d’une autre personne. Et je vois cet avis écrit pour la première fois. Il n’y a pas que la COVID qui rend malade.