Relique du verglas?

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
Relique du verglas?
(Photo : Le Canada Français)

Un peu partout dans la ville, il reste encore ce type de poteaux «siamois» comme ceux qu’on voit sur cette photo.

Généralement, quand Hydro-Québec remplace un poteau, ses monteurs déplacent tout de suite le réseau électrique sur le nouveau support. Ils attachent le vieux poteau au nouveau, le temps que les entreprises de télécommunication viennent déplacer leur câblage. Ce sont habituellement ces dernières qui tardent à faire le travail.

Il s’écoule souvent plusieurs années avant que le travail ne soit complété. C’est le cas avec ces poteaux le long de la rue Collin, à l’intersection de la rue Saint-Jacques, dans le Vieux-Saint-Jean. La date sur le nouveau support indique qu’il a été planté en 2000, deux ans après le Grand verglas. Il y a donc 19 ans que le travail reste inachevé.

Dans ce cas-ci, le nouveau poteau supporte une ligne de moyenne tension de 25 000 volts. Hydro-Québec a apparemment oublié la suite des travaux, puisque sa ligne de distribution est toujours accrochée au vieux poteau, tout comme les réseaux de Bell Canada et de Vidéotron.

Depuis la prise de cette photo, une nouvelle ligne a été installée et un deuxième poteau a maintenant son jumeau plus loin sur la rue. Tout près de là, du côté nord de la rue Saint-Jacques, on en trouve un troisième dont le remplacement date d’au moins cinq ans. Apparemment, rien ne presse pour les entreprises d’utilité publique. On doit tout de même convenir que ces jours-ci, la priorité est ailleurs.

 

 

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
GuillaumeFrance Beauregard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
France Beauregard
Invité
France Beauregard

Ce n’est pas juste à Saint-Jean qu’il y ai des poteaux siamois. A Farnham, il y en a plusieurs et il y en a parmi eux qui sont récent

Guillaume
Invité
Guillaume

Je m’était justement demandé pour quelle raison cette absurdité avais lieu. Deux poteau, c’est assez bizarre! Je comprend mieux maintenant! Assez comique quand même, rien pour embellir une rue.