Une citerne conçue par Tremcar fait tourner bien des têtes

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Une citerne conçue par Tremcar fait tourner bien des têtes
Cette remorque-citerne de 21 pieds de long est une réplique miniature d'une citerne de ferme. (Photo : Journal Le Canada Français - Kim Valiquette)

Partout où elle va, une réplique miniature d’une citerne ne passe pas inaperçue. Et pour cause, l’engin conçu et produit par Tremcar abrite notamment un grill, un four à pizza, une glacière et même un système de distribution de bière.

Le cerveau derrière cette réalisation, baptisée la citerne-barbecue, est Raynald Ostiguy. Celui-ci est actuellement acheteur chez Tremcar, mais a auparavant œuvré en dessin et conception 3D, ainsi qu’en soudure. Il mentionne que cette remorque est une réplique miniature d’une citerne de ferme. «Les gens pensent que c’est un mini-réservoir, mais tout le dessus s’ouvre comme un buffet», poursuit l’homme.

Et ces compartiments accueillent une multitude d’appareils. À l’arrière, il y a un système de glacière pour refroidir certains éléments. «Ensuite, il y a un distributeur de bière en fût. On peut y mettre jusqu’à deux kegs moyens de bière. Et toute la colonne à bière est à l’effigie Tremcar», explique M. Ostiguy.

La citerne comporte aussi un système de condiments ou de bar, selon les besoins. «On peut y mettre des bouteilles de vin et de spiritueux à l’intérieur et tous les condiments, soit ceux qui vont aller avec les grillades ou bien pour préparer les drinks », ajoute Raynald Ostiguy.

Hot-dogs et pizza

La remorque comporte également un système de cuisson à la vapeur pour y préparer des hot-dogs ainsi qu’un grill «où on peut y faire toutes les cuissons, des steaks, des hamburgers, etc.», enchaîne M. Ostiguy.

La remorque-citerne était récemment au Carnaval Iber-Neige. Sur la photo, on reconnaîtra Aline Beaudry.

Un four à pizza complète l’installation culinaire. «Et à l’avant, on a les réservoirs de propane qui servent à alimenter tout ça», précise le concepteur. La remorque possède également un système d’éclairage personnalisable aux couleurs d’un événement ou d’une organisation.

Cette citerne a une longueur de 21 pieds. Elle peut être tirée par une camionnette trois quarts de tonne. «Elle est montée sur trois essieux et a une suspension à l’air, comme si c’était une grosse citerne. On a vraiment fait une réplique», poursuit Raynald Ostiguy.

Elle est la cinquième du genre à être conçue à Saint-Jean-sur-Richelieu. Si les autres ont pris le chemin de différentes usines de Tremcar, celle-ci demeurera à Saint-Jean. C’est la remorque la plus complète de toutes. «Elle est au maximum de son élaboration», souligne Raynald Ostiguy.

Deux mois

L’homme estime qu’une telle remorque pourrait se détailler environ 60 000$. «Il y a énormément d’heures. C’est de l’artisanat. Ce n’est pas une production à la chaîne», fait remarquer l’idéateur. Il ajoute que les efforts valent le coup. «Le résultat rend les gens fiers», note-t-il.

Le projet qui s’est réalisé en 2018 a duré environ deux mois. Entre deux et trois semaines de conception ont été nécessaires. Une vingtaine de personnes y ont travaillé de près ou de loin.

Promotion

Cette citerne-barbecue est notamment utilisée comme outil de promotion pour l’entreprise johannaise en matière de recrutement, souligne Mélanie Dufresne, adjointe au président pour le marketing et les communications chez Tremcar.

«C’est pour montrer le travail fait chez Tremcar, que bâtir de beaux produits peut être stimulant et que ce n’est pas sale comme travail», résume Mme Dufresne.

La citerne-barbecue peut aussi être utilisée comme outil de vente. Lorsqu’elle est fermée, elle montre notamment les rondeurs et les particularités d’une remorque-citerne.

«Ça montre la qualité et comment on peut être novateur. Ça démontre aussi que nous sommes bons dans la conception de produits sur mesure, ajoute Mélanie Dufresne. L’idée est de montrer la qualité de la production Tremcar.»

Depuis sa création, la remorque a participé à une dizaine d’événements, dont les fêtes d’été des différentes usines de l’entreprise johannaise. Cet hiver, la citerne-barbecue a notamment été visible au Carnaval Iber-Neige.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des