Conseils pour déjouer les corneilles


Publié le 3 février 2017

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu demande aux citoyens de suivre quelques consignes afin d'éviter que leurs ordures soient étalées sur le sol par les corneilles.

©TC Media - Archives

Les Johannais le savent bien: les corneilles sont attirées par les ordures. Afin d'éviter qu'elles n'étalent le contenu des sacs-poubelle sur le sol, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle aux citoyens quelques consignes à respecter.

D'abord, l'utilisation du bac sur roues pour disposer de ses ordures est le moyen le plus efficace de déjouer les oiseaux. Son couvercle résistant est à l'épreuve des corneilles, mais aussi des chats, chiens et moufettes, entre autres.

Qui plus est, le bac vert est obligatoire depuis septembre 2014 à Saint-Jean-sur-Richelieu. Les citoyens n'ont donc qu'à se conformer au règlement.


Ceux qui résident dans le quadrilatère délimité par les rues du Quai, Foch, Mercier et Frontenac vivent dans ce qu'on appelle le secteur d'exception. Le bac sur roues n'y est pas obligatoire, mais son usage est fortement recommandé par la Ville.


Récupération

Les citoyens sont invités à disposer dans leur bac de recyclage toutes les matières acceptées à la récupération. Ainsi, ils réduiront le volume de déchets dans leur bac à ordures, ce qui permettra d'éviter les débordements qui attirent inévitablement les corneilles.


Les nourrir?

Elles ont beau aimer les ordures, les corneilles restent des oiseaux et il peut être tentant de les nourrir. L'administration municipale recommande toutefois de ne pas le faire, comme elle demande aux citoyens de ne pas nourrir tous les animaux sauvages.

Le règlement 0771 stipule d'ailleurs qu'une personne ne peut nourrir les corneilles, goélands, pigeons sauvages et autres animaux d'une manière qui pourrait encourager ces derniers à se rassembler en nombre suffisant pour causer des inconvénients au bon voisinage et à la propriété d'autrui.