John Hynes aura la mission de redonner confiance au Wild du Minnesota

Dave Campbell, The Associated Press
John Hynes aura la mission de redonner confiance au Wild du Minnesota

Bill Guerin ne voulait pas mettre à la porte l’entraîneur-chef Dean Evason. Toutefois, avec la façon dont le Wild du Minnesota a joué depuis le début de la saison, le directeur général a considéré qu’il n’avait pas le choix de procéder à un changement derrière le banc.

«Je crois que nous étions à un point où presque peu importe ce qu’ils faisaient, les gars avaient du mal à exécuter et à générer de l’offensive, a dit Guerin. Quelque chose devait changer.»

« »Nous ne pouvons pas échanger 23 joueurs », dit le vieil adage. Mais j’avais ce sentiment que les choses n’allaient pas se replacer.»

C’est John Hynes qui a remplacé Evason, lundi. Il s’agissait de la deuxième fois en cinq ans que Guerin remplaçait son entraîneur-chef en cours de saison.

Evason, qui a été nommé entraîneur-chef le 14 février 2020 lorsque Bruce Boudreau a été congédié, a maintenu un dossier de 147-77-27 en 251 matchs de saison régulière, en plus d’une fiche de 8-15 en séries éliminatoires. Sous la férule d’Evason, le Wild n’a jamais remporté une série.

Le Wild montrait un dossier de 5-10-4 jusqu’au congédiement d’Evason cette saison.

«C’est la confiance, c’est l’audace, c’est la capacité de faire des jeux, c’est le sentiment que lorsque tu sautes sur la glace, tu vas accomplir quelque chose, a dit Guerin à propos de ce qu’il veut voir. Il ne semblait tout simplement pas que cela allait revenir [avec Evason].»

Matt Boldy, qui a inscrit 31 buts la saison dernière, n’a trouvé le fond du filet qu’une fois en 12 matchs, et ce, à sa première saison de son nouveau contrat de sept ans et 49 M $ US. 

Evason a critiqué sa jeune vedette, lui demandant d’élever son jeu d’un cran. Le Wild pointe au 22e rang dans la ligue pour le nombre de buts par match en moyenne (2,95), et avant-dernier pour le nombre de buts accordés (3,95). L’infériorité numérique du Wild est la pire de la LNH avec un taux de réussite de 66,7 %.

Hynes s’est entendu avec le Wild sur un contrat se terminant plus tard que cette saison. Guerin a refusé de divulguer plus de détails que cela. Il est toutefois évident que le directeur général du Wild ne voulait pas que pourvoir un poste pour le reste de la présente saison.

«Je suis excité de diriger ce groupe, a dit Hynes en conférence de presse. En regardant la dynamique du groupe, il y a du talent, de gros joueurs, de la vitesse et de bons gardiens. Je pense que c’est un groupe avec lequel vous pouvez gagner.»

L’équipe a aussi embauché Patrick Dwyer à titre d’entraîneur adjoint, afin de remplacer Bob Woods, qui a aussi été congédié. Dwyer était avec le club-école du Wild, dans la Ligue américaine de hockey.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires