Promesse de voies réservées sur la 10 et de train de banlieue

Promesse de voies réservées sur la 10 et de train de banlieue

Le candidat péquiste Dave Turcotte est allé à la rencontre des usagers de l'autobus.

Crédit photo : Le Canada Français – Jessyca Viens-Gaboriau

De vraies voies réservées sur l’autoroute 10, entre la 35 et la 30, et le prolongement du train de banlieue jusqu’à Saint-Jean sont au nombre des mesures proposées par le Parti québécois et son candidat Dave Turcotte, pour s’attaquer à la congestion routière et améliorer ainsi la qualité de vie des citoyens.

«Le temps perdu dans les bouchons ne cesse de croître. Les coûts économiques, sociaux et environnementaux de ce véritable fléau sont immenses. Moins de temps dans le trafic, moins d’embouteillages, c’est plus de temps en famille, une meilleure qualité de vie et un environnement plus sain», fait valoir le député sortant de Saint-Jean.

En mars dernier, son chef Jean-François Lisée a présenté à la gare de la rue Foch, à Saint-Jean, la proposition de Grand Déblocage qui inclut le rétablissement du train de banlieue. Le Parti québécois soutient que son plan réduirait de 10% la congestion routière dans le Grand Montréal.

REM

Dave Turcotte est très critique du Réseau express métropolitain (REM), projet du gouvernement libéral qui a été appuyé par la CAQ. Il juge qu’il est complètement inefficace pour les citoyens de Saint-Jean.

«Non seulement le REM augmentera l’achalandage sur l’autoroute 10, en augmentant du même coup la congestion sur cet axe déjà surchargé, mais il n’offre aucun gain de temps significatif pour les usagers du transport collectif de Saint-Jean», dénonce le candidat péquiste. Il rappelle que l’arrivée du REM mettra fin à la liaison directe d’autobus entre Saint-Jean et Montréal et imposera un transfert obligatoire de ses usagers à la future station Rive-Sud où le titre de transport sera le plus dispendieux dans la région.

Voies réservées

Le Parti québécois propose plutôt de décongestionner l’autoroute 10 en ajoutant de vraies voies réservées, dans les deux directions, entre les autoroutes 30 et 35, pour les autobus, le covoiturage, les voitures électriques et les taxis. Il existe actuellement une voie aménagée sur l’accotement, en direction est, pour les autobus seulement.

Par ailleurs, M. Turcotte indique qu’un gouvernement péquiste donnera suite à l’étude du réaménagement de l’échangeur des autoroutes 10 et 35 pour faciliter le transit.

Toujours au chapitre de la mobilité, le Parti québécois propose l’utilisation d’une application mobile pour faciliter le covoiturage, partout au Québec. Un incitatif financier serait offert. Tout comme le parti promet un crédit d’impôt pour aider les entreprises à implanter le télétravail.

Train

Le plan du Grand Déblocage inclut le prolongement, sur les rails existants, de la ligne Candiac du train de banlieue permettant une liaison entre Iberville, Saint-Jean et Montréal.

S’ajoute à ce projet celui de la construction d’un tram-express sur la Rive-Sud pour desservir le boulevard Taschereau entre Longueuil et Saint-Constant. Une correspondance serait possible pour les usagers du train venant de Saint-Jean, mentionne le candidat.

Environnement

Aux questions de mobilité, M. Turcotte y lie celles touchant la

lutte aux changements climatiques. Le Parti québécois promet une nouvelle «Baie-James de la transition énergétique» avec l’électrification des transports. Électrifier 100% des autobus scolaires d’ici 2030 est une des mesures.

La campagne électorale est l’occasion pour M. Turcotte de dresser son bilan en transport et en environnement. Il calcule avoir obtenu pour le comté plus de 180 M$ en investissement routier depuis 2008.

Il inscrit aussi à son bilan le début des travaux de reconstruction du pont Gouin, l’étude sur l’échangeur 10-35, la somme de 220 650$ pour l’agrandissement du stationnement incitatif au terminus d’autobus, la subvention de 1,4 M$ à la municipalité de Saint-Blaise-sur-Richelieu pour la construction du réseau d’assainissement des eaux usées. Il y ajoute 1,5 M$ pour la réhabilitation des anciens sites d’International Pigment Color, de la Hart Battery et de Cables Pirelli.

Enfin, M. Turcotte mentionne la distribution de 24 000 nouveaux arbres depuis 2008 et l’acquisition de plusieurs bacs de compostage pour les écoles et les CPE, initiative qu’il veut poursuivre.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Lyne PoitrasAlain rivestDiane Recent comment authors
Diane
Invité
Diane

À mon avis, c’est un plan efficace et réaliste qui contribuera à réduire la congestion et améliorer le réseau routier !

Alain rivest
Invité
Alain rivest

À mon avis, c’est un plan efficace et réaliste qui contribuera à réduire la congestion et améliorer le réseau routier !

Lyne Poitras
Invité
Lyne Poitras

Très heureuse ! Bravo pour cette constante engagement à l’amélioration.