Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu confiné et une personne arrêtée

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu confiné et une personne arrêtée
Un des individus appréhendés par les policiers au Cégep vendredi. (Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais Courchesne) (Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais-Courchesne)

Une évacuation contrôlée du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu a été entamée vendredi midi par les policiers. Les étudiants et les membres du personnel y sont confinés depuis ce matin. Le Service de police confirme avoir procédé à l’arrestation d’un homme de 19 ans. Ils ont aussi interpellé une jeune femme d’âge mineur. L’événement n’a fait aucun blessé.

«L’opération pour trouver les suspects est terminée. Il n’y a aucun blessé. L’opération policière se poursuit afin de terminer la sécurisation du Cégep. Le confinement va se terminer une fois que la sécurisation sera complétée», indique le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu sur sa page Facebook.

Les étudiants doivent demeurer barricadés dans leur local. «Pour votre sécurité, veuillez attendre que les policiers se présentent à votre local pour quitter selon les consignes», a écrit le Cégep sur son site Web à 12h11.

La Sûreté du Québec (SQ) est présente sur les lieux. De nombreux autres corps de police y sont également puisque le plan de mobilisation montérégien a été déployé. La SQ assiste le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu pour effectuer des fouilles à l’intérieur de l’établissement. Le Canada Français a aussi vu des policiers examiner des véhicules dans le stationnement.

Confinement

Cet avant-midi, les policiers ont arrêté un homme de 19 ans dans un stationnement à l’extérieur du Cégep. Au moment de son arrestation, il portait une veste épaisse semblable à un gilet pare-balles. L’individu avait également un imposant sac à dos en sa possession. Il n’aurait pas résisté à son arrestation. Le suspect se trouve présentement au poste de police. Une jeune femme mineure a aussi été interpellée, puis menottée. Elle aurait également été en possession d’un sac à dos.

Plus tôt ce matin, les policiers ont reçu un appel pour un individu portant une veste pare-balles et ayant des agissements suspects à l’intérieur du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Peu après 9h20, les étudiants et les membres du personnel ont reçu, via Omnivox, la consigne de se confiner. «Trouvez un local, barricadez-vous immédiatement. Barrez les portes et fermez les lumières. Opération policière en cours», lit-on dans l’alerte transmise à la communauté collégiale.

Activités annulées

Depuis, les policiers sont déployés sur place. Plusieurs autopatrouilles sont visibles sur les lieux. Un périmètre de sécurité a été établi et l’accès au Cégep est interdit. Plusieurs personnes sont réunies à l’extérieur de l’établissement.

«Nous demandons aux étudiant.es, aux parents ou à leur entourage de ne pas se présenter au Cégep afin de ne pas nuire à l’intervention policière. […] Toutes les activités de la journée sont annulées», écrit le Cégep sur son site Web. L’avis, publié à 10 heures, est signé par Nathalie Beaudoin, la directrice générale.

Deuxième confinement

Il s’agit du deuxième confinement à survenir dans un établissement d’enseignement de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis le début de l’année scolaire. Le 1er septembre dernier, une intervention policière a eu lieu à la Polyvalente Chanoine-Armand-Racicot et à l’édifice Normandie de l’École professionnelle des métiers, tous deux regroupés sous le même toit.

À la demande du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’édifice Henryville de l’école Capitaine-Luc-Fortin s’était brièvement placé en confinement lui aussi. L’isolement a duré environ 20 minutes. Un individu avait été arrêté à son domicile d’Henryville.

Plus de détails à venir. 

Avec la collaboration de Valérie Legault.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
12 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bret
Bret
27 jours

Allo ? Quelqu’un travaille au Journal, à part le photographe ?

Ginette Leboeuf
Ginette Leboeuf
27 jours

OMG Pauvre enfants… J’espère qu’ils ne sont pas blessés… Force à vous et merci aux policiers de veiller sur notre ville!! Que dieu soit avec vous,
Mamie Ginette

Paul
Paul
27 jours

Félicitations aux policiers qui ont su intervenir à temps

anonyme, jveux pas mourir
anonyme, jveux pas mourir
27 jours

ctai pas 9h20, ctai 9h33 j’étais là on est correct! mais mettez pas de fake news svp…

Stef
Stef
27 jours

Il avais quoi dans son sac ?

vincent
vincent
27 jours
Répondre à  Stef

je le sais pas pi personne le sais faque j’espère qui aurra pas de rumeurs

Bro
Bro
24 jours
Répondre à  Stef

Rien

Yoan Chartier-Boivin
Yoan Chartier-Boivin
27 jours

Mon frère jumeau est barricadé à l’intérieur et ma dis que l’homme qui à été arrêté ressemblais vraiment à un homme avec lequel presque chaque jour on prenait l’autobus ensemble. En regardant les photos je l’ai reconnu. C’est effrayant de savoir que tous ce temps il était proche de nous.

Bro
Bro
24 jours
Répondre à  Yoan Chartier-Boivin

Il avait rien..

Moi
Moi
22 jours
Répondre à  Yoan Chartier-Boivin

C’est effrayant de Voyager avec un homme qui a une veste par balle en sa possession? Et bein. Faite attention. Il y a peut être un pokémon dans votre autobus…

Sly
Sly
27 jours

Merci de spécifier qu’il portait une veste ressemblant à un gilet pare-balle. Certains médias une fois de plus ne savent pas de quoi ils parlent et cherchent le pur sensationnalisme! C’est une veste tactique a laquelle on peut fixer différente pochette pour y ranger et transporter du matériel. Oui c’est de style militaire ou policier mais pas pare-balles comme certains autres médias rapportent!

Marilou Turcot
Marilou Turcot
27 jours

J’habite en face du cégep j’ai faillit prendre l’autobus juste avant qu’il sois arrêté et mon arrêt est en face…