La masse salariale des employés de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu frôle les 100 M$

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
La masse salariale des employés de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu frôle les 100 M$
(Photo : Archives - Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

En 2023, la masse salariale des employés de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu s’élèvera à 98,1 M$, soit l’équivalent de 49% du budget. En d’autres mots, pour chaque dollar qui sera dépensé, la moitié sera versée en salaires et avantages sociaux au personnel. Cette proportion est supérieure à celle de la majorité des autres grandes villes du Québec.

Saint-Jean-sur-Richelieu se classe au 11e rang des villes les plus populeuses de la province. L’an prochain, son budget s’élèvera à 200,2 M$. La rémunération représentera 98,1 M$. Il s’agit d’une hausse de 15,4 M$ (+ 18,6%) par rapport à 2022, alors que la rémunération des employés municipaux était de 82,7 M$, soit 44,8 % du budget de 184,5 M$.

Dans les dix plus grandes villes du Québec, la masse salariale représentera entre 35,31% et 49,82% des dépenses en 2023. Seule Laval dépassera Saint-Jean-sur-Richelieu. Cette donnée pour Longueuil n’était pas disponible. À Terrebonne, dixième ville en importance avec 122 098 citoyens, la rémunération globale correspondra à 42% du budget total.

Croissance des besoins
La mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu, Andrée Bouchard, rappelle qu’une ville est une organisation qui fournit des services. Elle souligne que le budget 2023 a été bouclé en respectant les conventions collectives, en prévoyant le passage aux 100 000 habitants et en ayant en tête la stratégie de développement durable.

«Est-ce que nous avons une plus grosse masse salariale qu’ailleurs? Peut-être. Pour la qualité de vie des citoyens et la sécurité, la masse salariale est respectable», dit-elle. Mme Bouchard ajoute que les besoins augmentent avec la croissance de la population. Et de nouvelles problématiques, comme l’itinérance, émergent. Tout cela vient gonfler la masse salariale, mentionne-t-elle.

«La ville grandit. Les équipes grandissent aussi. Il faut faire attention. On est très vigilants à ne pas augmenter nos ressources sans que ce soit justifié», poursuit Maude Clossey, directrice générale adjointe et directrice du Service des ressources humaines.

Les salaires des employés municipaux et des cadres seront indexés de 2,75% en 2023, conformément aux ententes collectives.

Nouveaux postes
La hausse de la masse salariale s’explique, entre autres, par le passage aux 100 000 habitants. Ce jalon amène de nouvelles obligations, dont l’embauche de nouveaux policiers, de nouveaux pompiers et d’un vérificateur général.

En 2023, 21 nouveaux postes, excluant les policiers, seront créés. Outre ceux requis par l’atteinte des 100 000 habitants, notons l’embauche d’un officier de sécurité au Service des technologies de l’information et de trois cols bleus à l’arboriculture. La création de cette nouvelle unité est plus économique que d’octroyer un tel contrat à l’externe.

De plus, à la séance du 13 décembre, huit postes temporaires sont devenus des postes réguliers à temps complet. Les postes temporaires sont créés pour réaliser un mandat particulier d’une durée définie ou pour répondre à un besoin émergent. «Dans ce cas-là, on crée temporairement un poste pour voir s’il répond adéquatement à notre besoin. Si l’analyse est concluante, une recommandation est faite de le créer de façon permanente», dit-elle.

Les conventions collectives encadrent les postes temporaires qui ne peuvent le rester éternellement. Des griefs en ce sens ont d’ailleurs été déposés. Les changements de statut visent aussi un objectif de rétention et d’attractivité en période de pénurie de main-d’œuvre, poursuit Mme Clossey.

100 000$ et plus
Saint-Jean-sur-Richelieu avait 934 employés en 2021, dont 120 avaient un salaire supérieur à 100 000$. Cette année, l’équipe de la Ville est composée de 957 personnes, soit 773 employés à temps plein et 184 employés à temps partiel. Leurs salaires annuels varient de 40 206$ à 205 278$.

Le nombre de fonctionnaires qui gagne plus de 100 000$ par année est passé à 202. Cinq d’entre eux ont une rémunération supérieure à 150 000$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Yvon
Monique Yvon
1 mois

Je comprends que ça coûte cher aux citoyens pour payer des employés des travaux publiques sont 5 pour faire des jobs et deux feraient la job ,prendre 5 semaines pour revenir finir une job quand on appelle parce qu’on peut pas sortir les videnges,
des trous qui brisent les véhicules,pas réparer avant l’hiver,on nous avait dis que notre nouvelle mairesse aimait bien paraître. Très déçue.