Bien des travaux et des détours pour les automobilistes

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Bien des travaux et des détours pour les automobilistes
(Photo : Le Canada Français - Archives)

L’été s’annonce difficile dans les rues de Saint-Jean-sur-Richelieu. Des chantiers prévus sur les boulevards du Séminaire Nord, Saint-Luc et Saint-Joseph, sur la route 104, sur la 1re Rue, ainsi que sur la rue Saint-Jacques causeront plusieurs entraves jusqu’à la fin de l’automne. Les automobilistes sont invités à prévoir leurs déplacements.

Le réaménagement de l’intersection des boulevards du Séminaire Nord et Saint-Joseph débutera le 29 mai. Outre l’alignement du boulevard Saint-Joseph à la rue Toupin, la Ville en profitera aussi pour diviser l’égout combiné en deux réseaux distincts, soit sanitaire et pluvial, en plus de remplacer la conduite d’aqueduc.

Le nouveau tuyau pluvial sera raccordé au collecteur pluvial principal situé à 8 mètres de profondeur. Des travaux d’excavation d’envergure sont prévus dans l’intersection Séminaire/Toupin.

Le boulevard du Séminaire Nord, entre Saint-Michel et Saint-Louis, sera complètement fermé pendant environ 70 jours, souligne Pierre-Olivier Coulombe, ingénieur de projets au Service des infrastructures et gestion des eaux (SIGE).

Entraves
Dans la semaine du 29 mai, une seule voie par direction sera maintenue sur le boulevard du Séminaire Nord. La fermeture complète de l’intersection débutera dans la semaine du 5 juin jusqu’au début du mois d’août. Une voie par direction sera ensuite maintenue en août. La réouverture complète du boulevard du Séminaire Nord est prévue à la fin du mois d’août.

Les usagers de la route seront invités à suivre la signalisation de détour qui sera en place. Des chemins de transit et une déviation locale sont prévus. Des signaleurs seront aussi sur place.

Des voies de virage en U seront aménagées dans le terre-plein central du boulevard du Séminaire Nord pour permettre l’accès aux commerces. Les cycles de feux de circulation seront aussi modifiés pour favoriser la fluidité des 35 000 véhicules qui empruntent chaque jour ce secteur.

La deuxième phase des travaux, prévue de la fin août à la fin novembre, permettra de reconstruire les infrastructures souterraines du boulevard Saint-Joseph, entre le boulevard du Séminaire et la rue Labrèche. La deuxième couche d’asphalte sera réalisée en 2024.

Carrefour giratoire
Le 29 mai, la Ville entamera le réaménagement du carrefour giratoire Douglas. Les travaux se dérouleront en deux phases. La première aura lieu du côté de l’avenue du Parc. Le chantier se transportera ensuite sur la portion sud de l’infrastructure.

Durant les travaux, qui doivent s’étirer jusqu’à la fin septembre, la circulation sera possible sur le boulevard Saint-Luc. Une voie dans chaque direction sera accessible, précise Louis Poulin, ingénieur de projets au SIGE. La Ville estime le flot de circulation quotidien à 20 000 véhicules.

Louis Poulin et Pierre-Olivier Coulombe, ingénieurs de projets, Julie Lacoste, conseillère au développement économique, le sergent Jérémie Levesque et Benoit Sénécal, directeur adjoint du Service des infrastructures et gestion des eaux.

Pendant la première phase, les usagers pourront atteindre la rue Douglas depuis le boulevard Saint-Luc. Lors de la seconde étape, ils pourront se rendre à l’avenue du Parc. Il sera toutefois impossible d’emprunter le boulevard Saint-Luc depuis l’avenue du Parc et la rue Douglas durant les travaux. Des détours via la rue Saint-Gérard et le boulevard de Normandie sont prévus. La sortie 47-E de l’autoroute 35 nord vers le boulevard Saint-Luc Est sera fermée durant tout le chantier.

Collecteur pluvial
Les travaux visant à prolonger le collecteur pluvial sur la rue Caldwell, de la voie ferrée du Canadien Pacifique jusqu’à la rue La Fontaine, se poursuivront à partir du mois de juillet. La première partie du chantier n’entraînera pas d’entraves à la circulation.

De la fin août à la fin septembre, l’intersection de la rue Saint-Jacques et des rues Caldwell et La Fontaine sera fermée. Durant cette période, les usagers de la route devront emprunter un détour via les rues Black, Saint-Georges et Dollard.

Il s’agit de l’avant-dernière phase du prolongement de ce collecteur pluvial, indique Benoit Sénécal, directeur adjoint du SIGE.

Autres chantiers
Le 29 mai, la Ville amorcera le prolongement de l’aqueduc sur la route 104, dans le secteur Saint-Athanase, sur une distance de 800 mètres.

Les travaux de forage dirigé se dérouleront principalement dans l’accotement nord de la route. Cette méthode permettra de maintenir la circulation. Celle-ci s’effectuera en alternance à l’aide de signaleurs. La nuit, des feux de chantier seront en fonction.

Une portion du 3e Rang devra toutefois être complètement fermée à la circulation durant un maximum de deux semaines. Il faudra alors emprunter un détour via James-Brodie, Lucien-Beaudin, Thomas et Croisetière.

Enfin, la Ville avise que le ministère des Transports du Québec reconstruira le pont du ruisseau Hazen. Cela entraînera la fermeture de la 1re Rue du mois d’août jusqu’à la fin de l’automne.

Présence policière
Durant l’ensemble des travaux, les commerces seront accessibles. Les commerçants seront soutenus de diverses manières par la Division développement économique, souligne Julie Lacoste, conseillère au développement économique.

Les patrouilleurs du Service de police de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu seront présents aux abords de toutes les zones de travaux. Leur rôle ne sera toutefois pas d’effectuer la circulation : des signaleurs ont été embauchés.

«On va être présents pour assurer la sécurité des piétons, des signaleurs et des automobilistes aux abords des chantiers», indique Jérémie Levesque, sergent à la section prévention et relations communautaires au Service de police.

Il sera possible de suivre l’évolution des travaux et des entraves à la circulation via la carte interactive disponible au sjsr.ca/info-travaux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
claudette leduc
claudette leduc
10 mois

il me semblait quil navait jamais de travaux routier pendant les mongolfières ouf ca va etre l’enfer