GSC Technologies investira 2 M$ à Saint-Jean

Par Stéphanie MacFarlane
GSC Technologies investira 2 M$ à Saint-Jean
GSC Technologies réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 M$, indique David Barrow, le nouveau président-directeur général. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

Un vent de renouveau souffle sur GSC Technologies. Le fabricant de produits de rangement en plastique, établi sur la rue Vanier dans l’ancienne Westinghouse, a changé de propriétaires et a un nouveau président-directeur général (PDG). De plus, l’entreprise investira 2 M$ et compte embaucher entre 100 à 150 personnes. Elle entend aussi doubler ses revenus d’ici quatre ans.

GSC Technologies réalise un chiffre d’affaires annuel de 100 M$, indique le PDG David Barrow. L’entreprise se spécialise dans la fabrication de produits de rangement et d’organisation en plastique, mais aussi de mobilier pliable et de systèmes d’étalage. Les produits de rangement sont fabriqués à Saint-Jean-sur-Richelieu, tandis que les tables et chaises portables sont conçues dans deux usines en Chine. Les principaux clients de GSC Technologies sont Home Depot, Walmart, Costco et Rona au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

L’entreprise dispose aussi de trois entrepôts, soit un à son siège social de la rue Vanier, un autre à l’angle de la rue Gaudette et du boulevard Industriel, ainsi qu’à Champlain, dans l’État de New York.

Environ 150 personnes travaillent pour GSC à Saint-Jean-sur-Richelieu tant dans l’usine que dans les bureaux du siège social. Quelques-uns oeuvrent aussi à l’entrepôt de la rue Gaudette.

Redorer l’image

En poste depuis un peu plus d’un mois, David Barrow est conscient que l’entreprise doit redorer son image. Par exemple, les commentaires de consommateurs sur Google et ceux d’anciens employés sur Glassdoor ne sont pas tous élogieux.

En 2011 et en 2014, GSC Technologies a également fait parler d’elle en raison du décès de deux de ses travailleurs.

Fondée en 1982, GSC Technologies a été la propriété de Robert Farber de 1982 à 2017. Cette année-là, l’entreprise a été vendue à un groupe d’actionnaires, selon le Registraire des entreprises. M. Farber est demeuré quelque temps parmi les administrateurs avant de se retirer. GSC Technologies a été revendue en 2020. Son principal actionnaire est désormais LBC Credit Agency Services et ses administrateurs sont américains. M. Farber demeure le propriétaire du bâtiment où se loge GSC par le biais de son entreprise Manufacture Merrimac.

David Barrow a été contacté par les nouveaux propriétaires de GSC Technologies. Ceux-ci souhaitaient qu’il analyse l’entreprise. «J’ai donné mon avis et ils m’ont demandé de devenir le PDG», expose M. Barrow en entrevue vidéo avec Le Canada Français.

Le dirigeant, qui a obtenu un baccalauréat en histoire au Collège militaire royal de Kingston et une maîtrise à la London School of Economics and Political Science, a notamment travaillé pour McCain Foods, Mars et Labatt. L’homme parle un excellent français, langue qu’il a apprise à 30 ans.

GSC Technologies se spécialise dans la fabrication de produits de rangement et d’organisation en plastique, mais aussi de mobilier pliable et de systèmes d’étalage.

Investissements

Depuis son arrivée chez GSC, David Barrow a consacré 100 000 $pour améliorer l’état général du bâtiment et de son environnement. La clôture et la chaussée du site ont été réparées. La salle de toilette des femmes a aussi été revampée. «C’était négligé depuis les quatre dernières années. Je veux en faire une bonne place où travailler», indique M. Barrow.

Pour le jour de la Terre, les employés ont nettoyé le terrain de l’entreprise. «Ce n’était pas propre. Je veux passer le message aux gens qu’on veut être de bons voisins», enchaîne le PDG.

Dans les prochains mois, la bâtisse construite en 1952 sera modernisée, notamment l’électricité, la plomberie et le système de sécurité incendie. L’investissement nécessaire est estimé à 2 M$. «Toute chose un peu démodée a besoin d’amour. Je veux que ce soit terminé à la fin de l’été. Je ne niaise pas avec la puck», enchaîne David Barrow.

Il souhaite aussi mettre de l’avant quatre priorités opérationnelles qui devront être suivies dans un ordre bien précis, dit-il, soit la santé et la sécurité au travail, la qualité, le service à la clientèle et les coûts. «C’est un ordre primordial pour moi», enchaîne-t-il.

Créativité

David Barrow souhaite faire passer le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise à 200 M$ d’ici quatre ans. Il veut embaucher entre 100 et 150 nouvelles personnes. À court terme, l’espace est suffisant dans les locaux actuels. Il n’écarte pas la possibilité d’agrandir ou de construire un nouveau bâtiment. «Le but est de rester local le plus possible», indique-t-il.

Les produits de GSC Technologies contiennent 70 % de plastique recyclé. David Barrow explique avoir signé un partenariat avec un département de chimie d’une institution d’enseignement afin de trouver un processus de fabrication plus vert pour la prochaine génération de produits. Actuellement, de la résine vierge doit être utilisée dans la fabrication, notamment pour produire le plastique transparent.

M. Barrow veut aussi développer de nouveaux articles qu’il qualifie d’excitants. Il fait notamment référence à la division de fabrication de kayaks qui a été délaissée il y a quatre ans. «Je veux qu’on livre des innovations uniques pour le marché. On a des capacités manufacturières vraiment fortes», poursuit le PDG. Il souhaite présenter un premier résultat en 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martine Paulhus
Martine Paulhus
16 jours

Beau défie pour toi David, je suis sûr que vous allez atteindre vos objectifs.
Good luck 😉