Le pari audacieux des propriétaires de Bleu Élixir

Par Marie-Pier Gagnon
Le pari audacieux des propriétaires de Bleu Élixir
Les propriétaires Mélanie Marcoux et Maxime Gariépy accueilleront le public chez Bleu Élixir, le 26 septembre, lors d'une journée portes ouvertes. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

La pause forcée du printemps aura donné la motivation nécessaire à deux nouveaux résidents de Saint-Jean-sur-Richelieu, Mélanie Marcoux et Maxime Gariépy, pour se lancer en affaires. Le 5 août, après avoir eu un coup de cœur pour le terrain anciennement occupé par le Domaine des Petits Fruits, le couple a acquis la propriété et y a ouvert son entreprise agrotouristique, Bleu Élixir.

D’une superficie de 400 000 pieds carrés, le domaine est bien connu dans la région pour accueillir les amateurs de bleuets en août lorsque la saison de l’autocueillette bat son plein. C’est également à cet endroit que de nombreux couples ont uni leur destinée, que des familles ont célébré naissances, anniversaires et autres événements d’importance. Bref, pour plusieurs résidents de Saint-Jean-sur-Richelieu, le lieu est rempli de souvenirs.

Étant originaire de la petite municipalité de Saint-Polycarpe, à neuf kilomètres de la frontière ontarienne, Mélanie Marcoux ne connaissait rien de l’histoire de l’endroit avant de tomber sous son charme à la simple vue d’une annonce sur le web. Depuis quelques temps déjà, son conjoint et elle tentaient de se rapprocher de la métropole québécoise et restaient à l’affût de toutes les nouvelles inscriptions sur le marché immobilier.

C’est comme ça que Bleu Élixir a vu le jour. Charmés par le lieu et son potentiel, ils ont fait une offre d’achat et choisi de maintenir les activités en place. Dès l’été prochain, il y aura donc possibilité pour le public de retourner cueillir des bleuets ou encore d’y organiser des événements. «On a conservé tout l’équipement. On a beaucoup de projets et nous sommes en train de terminer le plan d’affaires», mentionne avec enthousiasme Mme Marcoux.

Cette dernière souhaite faire du domaine un lieu très familial et compte d’ailleurs ajouter quelques petits animaux pour faire sourire les enfants, comme des poules et des lapins. Peut-être des chèvres.

Première expérience

N’empêche que le couple est bien conscient que de se lancer en affaires en cette période économique fragile est un pari audacieux. Il s’agit d’une première expérience entrepreneuriale pour Mme Marcoux et d’une seconde pour son conjoint qui possède son entreprise en maçonnerie. «C’est vrai qu’il faut du courage», avoue la copropriétaire en soulignant que la pandémie apporte son lot d’incertitudes, surtout dans le secteur de l’événementiel.

Elle se dit prête à s’ajuster. «L’avantage, c’est qu’on part à neuf. Notre calendrier est ouvert pour 2021 et il nous reste encore plusieurs dates», souligne-t-elle en mettant de l’avant que la plupart des lieux destinés aux grands événements affichent déjà complet en raison des reports dus à la pandémie. Les couples qui souhaitent se marier auront ainsi une nouvelle option. Elle s’attend à réussir à combler son calendrier événementiel rapidement.

Pour ce qui est de la culture de bleuets, elle est confiante bien qu’encore là, elle n’ait jamais été propriétaire d’une bleuetière. Étant née sur une terre agricole – ses grands-parents cultivaient maïs et soya – elle se fait un plaisir de travailler à l’extérieur. Elle s’est d’ailleurs adonnée à la récolte des bleuets tout au long du mois d’août afin de satisfaire la demande des habitués de l’endroit qui pouvaient passer des commandes du petit fruit bleu.

Cet automne, elle se lancera aussi dans la cuisine afin de proposer ses propres produits transformés. Et pour les amateurs, il n’est pas exclu que le chocolat fasse un retour en force sur le domaine.

Portes ouvertes

Question de rencontrer les gens de la région et de se présenter, les nouveaux propriétaires tiendront une journée portes ouvertes le 26 septembre de 11 à 18 heures. D’ici là, le public est invité à s’informer sur les divers services offerts via la page Facebook. Et pour les curieux, pourquoi avoir choisi le nom Bleu Élixir? Pour représenter à la fois des notions telles que la continuité, l’amour, le bonheur et la durabilité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lucie Gauthier
Lucie Gauthier
1 mois

Félicitation et bonne chance dans vos nouveaux projets

Anik
Anik
1 mois

Félicitations Mel et Max! xoxo

Chantal de Lanauze
Chantal de Lanauze
1 mois

Félicitations à vous xxx vous êtes superbe 😘 à bientôt