Les Dodgers de Los Angeles vont retirer le numéro 34 de Fernando Valenzuela

La Presse Canadienne
Les Dodgers de Los Angeles vont retirer le numéro 34 de Fernando Valenzuela

LOS ANGELES — Le gaucher Fernando Valenzuela verra son numéro 34 retiré lors d’une célébration de trois jours en août, ont annoncé samedi les Dodgers de Los Angeles.

La «Fernandomania» sera de retour du 11 au 13 août au Dodger Stadium, lors d’une série face aux Rockies du Colorado.

Il y aura une cérémonie liée au cercle d’honneur vendredi, une ‘bobblehead’ samedi et une réplique de la bague des champions de la Série mondiale de 1981, dimanche.

En 1981, Valenzuela a été la recrue de l’année dans la Nationale, tout en méritant le Cy Young du même circuit. Il a fait partie des étoiles de la LN durant six ans de suite, à partir de 1981.

Il a joué 11 ans avec les Dodgers (1980-90), puis a également porté l’uniforme des Padres, des Phillies, des Cards, des Angels et des Orioles.

Les autres chandails retirés des Dodgers sont Pee Wee Reese (#1), Tommy Lasorda (#2), Duke Snider (#4), Gil Hodges (#14). Jim Gilliam (#19), Don Sutton (#20), Walter Alston (#24), Sandy Koufax (#32), Roy Campanella (#39), Jackie Robinson (#42) et Don Drysdale (#53).

«Je suis incroyablement heureux que le numéro de Fernando soit retiré pour toujours », a déclaré Stan Kasten, président et chef de la direction des Dodgers. Ce qu’il a accompli non seulement sur le terrain mais dans la communauté est extraordinaire. 

«Il a vraiment soulevé les amateurs. Il est difficile d’imaginer qu’un joueur ait eu un plus grand impact sur les partisans que Fernando.»

Le Mexicain a montré un dossier de 173-153 et une moyenne de 3,54, en 17 ans dans les ligues majeures.

 Il a fait irruption sur la scène avec un blanchissage des Astros lors du premier jour de la saison 1981. Il a enchaîné huit victoires consécutives dont cinq blanchissages, ainsi que 35 manches de suite sans accorder de point. La Fernandomanie est ainsi née.

Sa fameuse balle tire-bouchon lui a été enseignée par son ami et coéquipier Bobby Castillo, en 1979.

Valenzuela a réussi une campagne de 21 gains en 1986. Il a aussi réalisé un match sans point ni coup sûr le 29 juin 1990, face aux Cardinals.

Valenzuela a pris sa retraite en 1997 comme leader de tous les temps pour les victoires et les retraits au bâton (2074) pour un joueur né au Mexique.

Marié à Linda Valenzuela et résident de Los Angeles, Valenzuela a deux fils, deux filles et sept petits-enfants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires