Pas toujours facile d’évaluer l’âge d’une antiquité

Par Mario Wilson
Pas toujours facile d’évaluer l’âge d’une antiquité
Bien évidemment

Parmi les caractéristiques qui font qu’un meuble ou un objet décoratif ancien passe le cap d’une antiquité québécoise, la plus significative constitue invariablement l’âge de l’objet.

Pour certains objets de collection, comme les cartes postales, les livres ou les calendriers, l’oblitération ou la simple date à l’intérieur du bouquin ou sur le calendrier, effacent toute ambigüité ou toute recherche en ce sens.

Une convenance populaire spécifie qu’un objet de plus de cent ans d’existence peut véritablement porter le titre d’antiquité. C’est donc dire que le calendrier de la photo de cette semaine se situe plutôt dans le créneau des objets de collection. Étant donné l’intérêt dont font preuve les collectionneurs, il faut mentionner que la valeur marchande peut être importante même si l’objet en question n’a pas encore atteint l’âge vénérable des cent ans.

Déjà certaines pièces de céramique dont on peut connaître le fabricant dévoileront aisément la date de fabrication alors qu’il est possible de savoir l’époque précise de production du céramiste ou la période d’activité de l’usine. Même constat évidemment pour certaines œuvres d’or ou d’argent, puisque le poinçon de l’orfèvre ne dépasse guère la période d’une soixantaine d’années, soit la durée de la vie active de l’artiste.

Les meubles

Les objets anciens les plus difficiles à évaluer en ce qui a trait à l’âge de fabrication demeurent les meubles. En effet, les techniques de fabrication n’évoluèrent pratiquement pas entre l’époque de l’arrivée des premiers colons et le début de l’ère industrielle.

Voilà qui nous impose un éventail de presque 250 ans de production. Comme les outils demeurèrent rudimentaires, les essences de bois comme le pin, relativement facile à ouvrer, s’avérèrent les plus couramment utilisées. Il faut alors analyser les pièces accessoires complétant le meuble, c’est-à-dire la quincaillerie ou tout simplement les clous tenant l’ensemble.

Clous

Pour ce qui est des clous, on sait qu’au début de la colonie, chaque clou forgé à la main laissait voir une tête difforme, sans aucune forme régulière, laissant deviner l’originalité de chacun d’eux. On les nomme clous de forge dans le jargon des amateurs de meubles anciens.

Vers 1840, les clous carrés industriels firent leur apparition. À la tête vraiment plate, contrairement aux anciens clous de forge dont la tête est plutôt surélevée, ces clous étaient fabriqués mécaniquement et présentaient donc une finition plus régulière. Quant aux clous à tête vraiment plate et ronde, ils arrivèrent beaucoup trop récemment sur le marché pour parler de pièces anciennes.

Autres éléments

Évidemment, la largeur des planches utilisées pour fabriquer le meuble, le style de la pièce en elle-même ainsi que la finition (couleur, vernis, etc.) constituent des éléments tout aussi importants pour permettre d’évaluer correctement l’âge d’un meuble.

Rappelez-vous simplement que si un revendeur vous offre une armoire supposément âgée de 200 ans, dont le fond de contreplaqué est fixé à l’ensemble de la pièce par de jolis clous ronds dits de finition, méfiez-vous. Il s’agit sûrement d’une reproduction ou à tout le moins d’un meuble retapé par un amateur.

À vous alors de prendre la décision, à savoir si l’allure générale de l’armoire est d’une grande importance, surtout si vous comptez l’utiliser pour y entreposer les vieux outils huileux actuellement dans le garage…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francis
Francis
4 années

À quoi pouvait servir un clou de forge à tête ronde en forme de demi cercle de 1 1/2” de diamètre avec une tige carré de 3/4” et une longueur totale de 12” trouvé à St-Lambert ?

Sylvie Lacasse
Sylvie Lacasse
1 année

Je voudrais savoir où pourrais-je trouver des informations, sur des anciens clous fer forgé d’un quart de pouce de diamètre par 8 pouces et encore carré à tête ronde.
Et d’anciens Claudette Forget aussi de 13 pouces de long des clous carrés à tête carré le clou à 3/4 de pouce de diamètre.