Le Merlebleu de l’Est est-il arrivé?

Par Denis Henri
Le Merlebleu de l’Est est-il arrivé?
Un superbe oiseau que ce Merlebleu de l'Est.

Qui, parmi les résidents du Haut-Richelieu, peut dire haut et fort qu’il a déjà eu la chance d’observer ce magnifique oiseau bleu dans la région?

Ils ne sont pas nombreux, les oiseaux bleus au Québec, mais avec en plus sa belle poitrine rouge brique ancienne et son petit bedon blanc, il est assez difficile de ne pas craquer pour le mâle de cette espèce!

Normalement, il est possible d’observer ce petit migrateur dès la fin du mois de mars, mais comme il y a encore beaucoup de neige au sol, là où le Merlebleu aime y capturer ses insectes, on devra attendre encore un peu avant de pouvoir l’admirer dans la région.

Des hauts et des bas

Disons que cet oiseau, qui aime bien vivre dans des habitats ouverts, devait être bien moins abondant lorsque Jacques-Cartier a débarqué sur le continent en 1534. À la suite du défrichage par les colons de l’époque, le Merlebleu de l’Est a pu bénéficier d’habitats favorables et on a alors observé une augmentation des effectifs de cet oiseau partout en Amérique du Nord.

Puis, avec des changements majeurs dans la façon de faire de l’agriculture, entraînant par le fait même une modification des paysages de l’époque, on a assisté à une lente mais non moins inquiétante diminution des populations de cet oiseau.

Comme le Merlebleu niche dans des cavités naturelles, qu’elles soient creusées ou non par des pics, on a vite entrepris d’installer des centaines de petits nichoirs d’oiseaux à son intention et grâce, en partie, à cet effort de conservation, le Merlebleu de l’Est a pu retrouver les régions desquelles il était disparu.

Haut-Richelieu

Ces «sentiers de Merlebleus», comme on les appelle, sont présents un peu partout au Québec. Il y a même ici, dans le Haut-Richelieu, une véritable petite armée de bénévoles appartenant au club des ornithologues du Haut-Richelieu qui sont à pied d’œuvre pour entretenir, vider et colliger les informations concernant le succès de reproduction des espèces d’oiseaux ayant utilisé ces nichoirs.

Une quinzaine de ces nichoirs ont d’ailleurs été installés dernièrement dans un ancien verger sur le territoire de CIME Haut-Richelieu. On espère ainsi pouvoir attirer ce joyau de notre monde aviaire pour le plaisir de vos yeux. Vous êtes d’ailleurs invité à parcourir le tout nouveau sentier aménagé dans ce que je considère un magnifique habitat à Merlebleu.

Ses habitats de prédilection

Comme mentionné ci-haut, cet oiseau évite les forêts et se retrouve davantage dans des habitats plutôt dégagés tels que vergers, pâturages, champs récemment abandonnés, terrains de golf et cimetières. Son régime alimentaire insectivore en été et frugivore en hiver fait de cet oiseau un migrateur de courtes distances.

Il est malheureusement victime des hivers particulièrement rigoureux… comme celui qu’on vient de connaître. Des centaines de Merlebleus de l’Est peuvent être morts cet hiver dans le nord des États-Unis, là où il y a eu de fortes chutes de neige.

Les plus forts à avoir survécu à ces éléments hostiles nous reviendront bientôt et si certains d’entre eux peuvent s’installer tout près, je vous conseille fortement d’aller les observer. Vous tomberez sous le charme de ce petit volatile bleu azur! Je vous tiendrai au courant si certains d’entre eux s’installent dans des nichoirs de la région!

Si vous avez des suggestions de sujets pour des chroniques à venir ou avez des questions sur la faune et la flore québécoises, n’hésitez pas à me contacter par courriel à henri.denis@sepaq.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Danielle
Danielle
3 années

Nous avons eu 2 nichers de merles bleus dans notre cour cet été

H.morneault
H.morneault
2 années

J’ai une nichoir habiter par des merles bleu cette année en 2020,normalement ce sont des hirondelles bicolore qui habite dans ce nichoir des que mes hirondelles essaie de reprendre leur nichoir le merle bleu les chaste du terrain.

Denis Desmeules
Denis Desmeules
5 mois

Bonjour j aimerais partager mon agréable expérience soit d avoir le privilège d accueillir un beau couple de merlebleu très proche de moi il ont adopté un petit nichoir installé sur mon balcon incroyable mais vrai.en plus drôle de coïncidence je demeure sur une rue qui se nomme merlebleu.au Saguenay.

Nancy Desmeules
Nancy Desmeules
1 mois

Nous venons de voir 2 merles bleus à Laterrière Saguenay en ce 17 octobre 2022
Quel magnifique oiseaux