Une famille de six enfants jetée à la rue

Photo de Valerie Legault
Par Valerie Legault
Une famille de six enfants jetée à la rue
L'incendie s'est déclaré dans le poulailler, derrière la maison. Le feu s'est attaqué au mur extérieur de la maison, puis est grimpé rapidement jusqu'au toit. (Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

L’incendie d’un poulailler a causé la perte totale d’une maison, jeudi dernier, sur le boulevard Croisetière Nord. Ses occupants, six enfants et leurs parents, ont dû faire appel à la Croix-Rouge pour se relocaliser temporairement.

Les pompiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ont été alertés à 12h47 pour un feu de bâtiment au 338, boulevard Croisetière Nord. Cinq minutes plus tard, à leur arrivée, l’entretoit au complet était la proie des flammes.

Le Service de sécurité incendie a fait appel à quatre casernes environnantes. Ce secteur n’est pas desservie par le réseau municipal d’aqueduc.

Des camions citernes de Saint-Alexandre et de Saint-Philippe de La Prairie ont été appelés en renfort pour apporter de l’eau. Des sapeurs de La Prairie et de Chambly ont aussi combattu les flammes. Au total, une quarantaine de pompiers étaient sur les lieux.

Rayonnement

L’incendie s’est déclaré dans le poulailler, derrière la maison. Le bâtiment était situé à proximité de la demeure. Le rayonnement de la lampe chauffante a provoqué l’ignition de la ripe de bois. Le feu s’est attaqué au mur extérieur de la maison, puis est grimpé rapidement jusqu’au toit.

«Avec la popularité des poules urbaines, les propriétaires de poulaillers doivent faire preuve de vigilance», avertit Louis-Philippe Trahan, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les nuits sont encore fraîches à cette période-ci de l’année, sauf la lampe chauffe autant qu’en plein hiver. Les matériaux exposés au rayonnement sont beaucoup moins froids qu’à -20 degrés Celsius, donc peuvent s’enflammer beaucoup plus facilement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires