Mort suspecte sur la rue Mercier: une autopsie pratiquée

Photo de Marie-Josée Parent
Par Marie-Josée Parent
Mort suspecte sur la rue Mercier: une autopsie pratiquée
Le corps a été trouvé au 64, rue Mercier, le 26 juillet, vers 16h20. (Photo : Le Canada Français – Kim Valiquette)

Le corps d’un homme de 61 ans a été découvert au deuxième étage d’un duplex du quartier Saint-Edmond, le vendredi 26 juillet, en fin d’après-midi. Les policiers classent ce décès comme une mort suspecte.

Vers 16h20, le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu a reçu un appel, alors qu’un corps inanimé a été trouvé au 64, rue Mercier. Pour l’instant, impossible de savoir si l’alerte a été donnée par un proche ou un passant.

Les policiers ont immédiatement établi un périmètre de sécurité. Les automobilistes ne pouvaient pas emprunter la rue Mercier entre les rues Trahan et Saint-Germain. Les résidents du quartier pouvaient accéder à leurs demeures, mais on leur demandait d’éviter de regarder en direction de l’immeuble à logements.

Les enquêteurs de Saint-Jean-sur-Richelieu, en collaboration avec la Sûreté du Québec, ont procédé à une batterie d’expertises afin de recueillir des indices. Leur travail s’est échelonné jusqu’au samedi matin.

Autopsie

Lundi, le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu annonçait qu’une autopsie devait être pratiquée en début de semaine.

Pour ne pas nuire à l’enquête, les forces de l’ordre ne dévoilent aucun détail supplémentaire. On ne sait pas si le corps portait des marques de violence.

Plusieurs hypothèses sont donc toujours à l’étude. Il pourrait s’agir d’un homicide, d’un accident ou d’un geste volontaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Mort suspecte: pas un acte criminel - Le Canada Français
3 années

[…] décès dans des circonstances nébuleuses d’un homme de 61 ans, le vendredi 26 juillet, n’est pas un acte […]