Près de 140 M$ d’investissements industriels en 2021

Par Stéphanie MacFarlane
Près de 140 M$ d’investissements industriels en 2021
(Photo : Archives - Le Canada Français)

Les investissements manufacturiers ont bondi dans le Haut-Richelieu en 2021. Selon le rapport annuel de NexDev | Développement économique Haut-Richelieu, près de 140 M$ ont été investis par les industriels de la région. Et après un recul en 2020, le nombre d’emplois est de nouveau en croissance.

«C’est un rapport positif dans un contexte aussi unique que celui de 2020. Je retiens que les investissements dans la région étaient au rendez-vous. Le créneau industriel et manufacturier a été très résilient, surtout à la deuxième année de la pandémie. Les entreprises ont compris qu’elles devaient investir et elles ont cru à la force du marché», résume Carole Cardinal, directrice générale de NexDev.

En 2021, un montant de 138 734 423$ a été investi, dont 15 M$ pour la construction de la deuxième usine d’Évolupak et 11 M$ pour la nouvelle usine de Lagabière. Soleno a aussi procédé à l’acquisition d’un terrain industriel à Iberville pour y construire une nouvelle installation.

«Le créneau industriel et manufacturier a été très résilient», souligne Carole Cardinal, directrice générale de NexDev.

Les investissements réalisés l’an dernier ont plus que doublé par rapport à 2020. Cette année-là, 64,2 M$ avaient été dépensés. Plus spécifiquement, les entreprises ont triplé leurs investissements en équipements en dépensant près de 93 M$ en 2021. Cela marque un virage numérique pour plusieurs d’entre elles.

Environ 34,7 M$ ont été dépensés pour les bâtiments et les améliorations, 6,9 M$ en recherche et développement, ainsi que 4,2 M$ en formation.
À titre comparatif, des investissements totaux de 98,1 M$ avaient été réalisés en 2019, 118,7 M$ en 2018, 94 M$ en 2017, 92 M$ en 2016, 94,3 M$ en 2015 et 79,5 M$ en 2014.

Emplois
La région tire aussi son épingle du jeu en matière de main-d’œuvre. En 2020, 204 emplois nets avaient été perdus. L’an dernier, un total de 9252 emplois ont été compilés, en hausse de 553 (+6,36%) par rapport à 2020 et de 349 (+3,92%) comparativement à 2019.

«On arrive au moment où les entreprises cherchent des employés plus que jamais. Cette création d’emplois ne m’étonne pas parce que le contexte économique pour les industriels est très bon, malgré certaines ruptures dans la chaîne d’approvisionnement», souligne Mme Cardinal. Elle doute toutefois que la dotation ait été facile pour les entreprises. «Je suis certaine que ces 500 employés ont représenté, pour la plupart, des défis pour les ressources humaines», ajoute-t-elle.

Enjeu numéro un
C’est d’ailleurs pour cette raison que la main-d’œuvre est l’enjeu numéro un dans la région en 2022. NexDev sera actif dans la coordination des actions du Chantier de la main-d’œuvre (voir autre texte). Il n’est pas possible d’avoir un portrait clair sur le nombre de postes vacants dans le Haut-Richelieu, puisque la donnée n’existe pas. En Montérégie, il y avait 37 835 postes vacants au quatrième trimestre de 2021.

Quant au nombre d’entreprises manufacturières, il est relativement stable. En 2021, on en comptait 231 dans le Haut-Richelieu alors qu’il y en avait 233 en 2020. Vingt-sept comptent plus de 100 employés, 63 ont entre 20 et 99 employés, tandis que 141 entreprises ont 19 employés et moins.

Aide d’urgence
L’an dernier, NexDev a aussi continué à administrer le Programme d’aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME) et le volet Aide aux entreprises en région en alerte maximale (AERAM).

L’organisme a reçu 120 demandes, dont la majorité provenait du secteur de la restauration et des bars. Depuis le début de ces programmes, 5,4 M$ ont été octroyés en prêts, soit 1,1 M$ pour le PAUPME, 3,5 M$ pour l’AERAM et 750 417$ dans le cadre de la bonification de l’aide. Deux employés de NexDev y étaient affectés à temps plein.

Enfin, l’année 2021 a aussi été marquée par le dépôt de la demande de désignation pour la Zone d’innovation en sécurité publique et civile auprès du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

À lire aussi dans l’édition du 16 juin 2022

Mathieu Jeanneau à la présidence de NexDev
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires