Une exposition temporaire au Musée du Haut-Richelieu

Par Karine Guillet
Une exposition temporaire au Musée du Haut-Richelieu

Le Musée du Haut-Richelieu propose au public d’aller à la rencontre des Autochtones du Québec à travers l’exposition itinérante Voies parallèles qui sera présentée du 7 avril au 29 mai.

Produite par Nouveau Monde Productions, cette exposition se veut une déclinaison du balado du même nom réalisé l’automne dernier. La productrice Laurence Dépelteau-McEvoy, de Saint-Jean-sur-Richelieu, et sa coanimatrice y discutaient avec ses invités d’enjeux actuels comme l’éducation, le partage du territoire, la transmission de l’héritage ou encore les soins de santé et de services sociaux.

Pour le Musée du Haut-Richelieu, c’était l’occasion parfaite pour aborder un sujet qui l’intéressait depuis longtemps.  «C’était une volonté depuis plusieurs années de présenter une exposition sur les Premières Nations, mais on savait qu’il fallait les impliquer dans le processus», note la responsable des expositions temporaires au Musée, Marie-Pier Rioux.

Historique

L’exposition est composée de grandes bannières sur lesquelles figurent du contenu textuel, visuel et numérique. Les visiteurs auront de plus accès à des extraits du balado grâce à des codes QR.

La version qui sera accueillie au Musée mettra aussi en vedette une œuvre centrale produite par l’artiste atikamekw Jacques Newashish.

L’équipe du Musée a également réalisé des recherches historiques sur la réalité des Autochtones qui vivaient dans le Haut-Richelieu. Cette portion est exclusive au Musée du Haut-Richelieu.

Peu documentée

La recherche n’a pas été facile, puisque la présence amérindienne dans la région est peu documentée. Le contenu a par la suite été approuvé par deux conseils de bande. Celui des W8banakiak a pu apporter son expertise en ce qui a trait à la rive Est du Richelieu, tandis que du côté de Saint-Jean, la Nation Kanien’kehá:ka a été une ressource précieuse.

Étant donné que l’exposition comprend de nombreux codes QR qui redirigeront les visiteurs vers des portions du balado, les gens sont invités à apporter leur téléphone intelligent et leurs écouteurs.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Poirier
Daniel Poirier
2 mois

Peut-on prendre des photos?