Une voie centrale réservée au transport collectif sur la 10

Par Louise Bédard
Une voie centrale réservée au transport collectif sur la 10
Faute d'une station du Réseau express métropolitain (REM) à l'intersection des autoroutes 10 et 35, une voie réservée au transport collectif sera aménagée au centre de l'autoroute 10. (Photo : Archives - Le Canada Français)

Faute d’une station du Réseau express métropolitain (REM) à l’intersection des autoroutes 10 et 35, une voie réservée au transport collectif sera aménagée au centre de l’autoroute 10. La durée prévue des travaux est de trois ans.

Le projet est maintenant inscrit à la liste des investissements routiers 2022-2024. Le ministre des Transports, François Bonnardel, affirme que le début des travaux de construction de la voie réservée se fera l’an prochain. Ce dernier a tenu à rappeler le «combat» que lui et d’autres élus ont mené pour le prolongement du REM jusqu’au croisement des deux autoroutes. La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), maître d’œuvre de la construction du REM, a refusé d’aller de l’avant.

«Pour moi, c’est important de ne pas baisser les bras et de trouver le meilleur moyen de s’assurer d’augmenter l’attractivité du transport collectif pour les usagers, principalement de Saint-Jean et même de chez nous», a fait valoir le ministre et député de Granby.

Déjà, il existe une UAB (utilisation des accotements par les autobus) en direction est sur l’autoroute 10, entre la 30 et la 35. L’aménagement de celle en direction ouest sera complété cette année. Mais pour le ministre, il fallait faire plus et faire mieux.

Il y aura donc ajout d’une voie réservée dans les deux directions au centre de l’autoroute 10, entre la sortie de l’autoroute 35 et l’intersection de l’autoroute 30, pour le transport collectif, le covoiturage et possiblement les taxis. Au final, l’autoroute 10 comptera six voies, trois dans chaque direction. De plus, le réaménagement de l’échangeur des autoroutes 10 et 35, avec des bretelles doubles, doit permettre aux autobus de desservir plus rapidement Saint-Jean.

Travaux
Le ministre a indiqué que les travaux de la voie réservée sur la 10 seront échelonnés sur une période de trois ans. Ils commenceront sur la portion en direction est en 2023, puis sur la partie centrale la deuxième année et le côté ouest au cours d’une troisième année. Durant les travaux, il y aura toujours deux voies d’autoroute ouvertes dans chaque direction pour la circulation des véhicules.

Le ministre a parlé d’un projet de plusieurs dizaines de millions de dollars sans vouloir donner de chiffres précis pour ne pas fournir d’indication aux entreprises qui répondront à l’appel d’offres. Le député de Saint-Jean parle «d’une énorme et bonne nouvelle» dans l’annonce de la voie réservée. Le ministre Bonnardel ne voit pas cette solution comme un prix de consolation pour les usagers du transport en commun de Saint-Jean.

En entrevue, il a rappelé que le prolongement du REM jusqu’à l’autoroute 35 ne figurait pas dans le plan initial. Il a été le premier déçu quand la CDPQ a écarté cette possibilité. Il fallait alors trouver une solution. L’aménagement de la voie réservée pour le transport collectif dans le centre de l’autoroute lui apparaît comme une option à long terme pour optimiser l’attractivité. Une voie réservée plutôt qu’une UAB fera une différence énorme, plaide-t-il.

M. Bonnardel souligne que le temps de déplacement sera aussi rapide sinon plus pour quelqu’un partant de Saint-Jean et voyageant dans une voie réservée que par le REM roulant à 40-50 km/h à sa vitesse maximale.

Asphaltage
L’asphaltage de l’autoroute 10, entre la 35 et le boulevard Industriel à Chambly, sera refait cet été. Il s’agit d’une portion de quatre kilomètres. Une fois ces travaux effectués, l’asphaltage de la 10, du boulevard Industriel jusqu’à l’autoroute 30, sera complété.

Le ministre des Transports a rappelé qu’à son arrivée en poste il y a trois ans, il s’était donné comme défi d’augmenter considérablement les investissements destinés au transport. Les sommes destinées à la Montérégie sont passées de 502 M$ en 2019 à 774 M$ en 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
christopher kucyk
christopher kucyk
3 mois

C’est pas le REM ,mais c’est mieux que rien !!!!