Une Johannaise élue dans un parlement belge

David Fillion dfillion@canadafrancais.com

Une Johannaise élue dans un parlement belge
C'est la première fois que Josiane Dostie va siéger au parlement de la région de Bruxelles-Capitale. (Photo : (Photo : gracieuseté du PTB))

Les résultats aux élections parlementaires régionales de Belgique ont été dévoilés le 9 juin, et la Johannaise d’origine, Josiane Dostie, y a été élue dans la région de Bruxelles-Capitale. Elle s’est fait élire sous la bannière du Parti du travail de Belgique (PTB). Elle ne cache pas qu’elle va poursuivre sa lutte contre les inégalités sociales.

En visioconférence avec Le Canada Français, Josiane Dostie est des plus souriante et elle est très heureuse des résultats de l’élection. Elle souligne, entre autres, le fait que le PTB a réalisé des gains importants dans certaines régions, dont une montée de 7,5% dans celle où elle s’est présentée.

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur les dossiers dont elle aura la responsabilité, mais dans ses expériences passées avec le parti, elle s’est beaucoup concentrée sur des sujets reliés à la culture, et elle a un fort désir de combattre les inégalités sociales.

« Ce n’est pas encore 100% défini, vu que les élections étaient le 9 juin, on est encore en train de tout mettre en place. Ce qui est sûr, c’est que je veux continuer de me battre généralement pour que tout le monde puisse avoir des conditions de vie correctes, et que plus personne ne soit laissé de côté », résume Mme Dostie.

Parcours

Mme Dostie a passé son enfance et a grandi à Saint-Jean-sur-Richelieu. Une fois rendue aux études universitaires, elle a fait le saut du Haut-Richelieu vers Toulouse, en France. Elle s’y est ensuite installée, en suivant son cœur, mais c’est en Belgique qu’elle a poursuivi son chemin de vie, pour la même raison.

Mme Dostie admet qu’a priori, la politique n’était pas quelque chose dans ses plans, mais qu’elle a toujours eu cette prédisposition à vouloir lutter contre les inégalités qui l’entourent. C’est toutefois le gros dossier des changements climatiques qui a amené chez elle ce qu’elle décrit comme une « prise de conscience ».

« C’est là que j’ai réalisé que le monde tel qu’il fonctionne est pour moi problématique, et j’ai l’impression que ça nous mène droit dans le mur. Sur le plan social, les inégalités s’accentuent […] et sur le plan climatique, on est en train d’épuiser les ressources de la planète et on ne met pas en place ce qu’il faudrait pour lutter contre le réchauffement climatique », dévoile l’élue.

Ses convictions et son désir de changer les choses l’ont amenée à se rapprocher du PTB, où elle y œuvre maintenant depuis près de sept ans, et sous la bannière duquel elle a été élue cette année pour la première fois. Cela ne l’empêche toutefois pas de revenir voir ses proches à Saint-Jean-sur-Richelieu chaque année.

Univers politiques

En Belgique, il y a six parlements, pour une population de 11 millions d’habitants. On y retrouve les parlements régionaux, les parlements communautaires (reliés à des spécificités linguistiques), et le parlement fédéral.

En comparaison au Canada, le parlement régional de Bruxelles-Capitale pour lequel a été élue Mme Dostie est, grossièrement, l’équivalent d’un gouvernement provincial.

Lorsque Le Canada Français a demandé à Mme Dostie si elle comptait utiliser son expérience en Belgique pour revenir jouer dans l’arène politique québécoise, elle a précisé vouloir se concentrer sur son défi actuel avant tout, et elle a demandé avec humour si la question avait été soumise par ses parents.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires