Saint-Jean reçoit 5 M$ pour sa patinoire réfrigérée

Par Richard Hamel
Saint-Jean reçoit 5 M$ pour sa patinoire réfrigérée
Marie-Anne Lavoie, directrice du Service de la culture, du développement social du loisir, et Andrée Bouchard, mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens Gaboriau))

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu bénéficiera d’une subvention de 5 020 553$ dans son projet de conversion de l’aréna municipal en patinoire réfrigérée couverte et en plateaux sportifs quatre saisons.

Selon l’échéancier planifié par la Ville, les nouvelles installations seront prêtes à être utilisées à la fin de 2027.

La contribution du gouvernement du Québec est accordée dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air (PAFIRSPA). Elle couvre un maximum de 66% des coûts des travaux. Pour ne pas influencer l’appel d’offres, la Ville ne divulgue pas la valeur totale du projet.

Projet

La nouvelle patinoire réfrigérée et couverte sera construite sur l’actuel site de l’aréna municipal. Par souci de développement durable, la Ville entend conserver tout ce qui pourrait servir à la nouvelle infrastructure.

Ainsi, la glace sera aménagée sur l’actuelle dalle de béton. Les bandes seront aussi conservées tout comme le système de refroidissement. Le toit, les murs et les gradins de l’aréna seront démolis.

Un nouveau bâtiment sera érigé et comprendra quatre vestiaires et un bloc sanitaire. Une salle multifonctionnelle sera également aménagée à l’étage, explique Marie-Anne Lavoie, directrice du Service de culture, du développement social et des loisirs.

Les nouvelles installations seront ouvertes douze mois par année. La patinoire pourra être utilisée pour une période d’environ trois mois, principalement pour du patinage libre et du hockey.

Mme Lavoie mentionne que d’autres activités pourront s’y tenir le reste de l’année, notamment pour d’autres sports, cours de mise en forme, etc.

Échéancier

Avant de procéder à la démolition du vieil aréna, la Ville prévoit mettre en service la deuxième glace au Colisée Isabelle-Brasseur, assurant ainsi le maintien des activités de patinage et de hockey tant pour les organismes que pour la population.

Inscrit au programme triennal d’immobilisations, ce projet est déjà sur les rails. La Ville devrait octroyer le contrat à la fin de 2025. Les travaux de construction s’échelonneront durant l’année 2026.

La deuxième glace sera construite sur la partie avant du bâtiment. Le projet comprend l’ajout de quatre vestiaires et des gradins de 200 à 300 places.

Marie-Anne Lavoie indique que la nouvelle glace sera ouverte douze mois par année. Durant la période estivale, les installations actuelles au Colisée pourraient servir à d’autres fins, notamment pour divers événements qui requièrent davantage d’espace.

La fin des travaux au Colisée coïncidera avec le début du chantier à l’aréna municipal. Mme Lavoie s’attend à ce que le projet de la patinoire réfrigérée soit lancé au début de 2027 de façon à accueillir les premiers patineurs douze mois plus tard.

Une bonne nouvelle

L’octroi de la subvention de 5 M$ du gouvernement du Québec pour la conversion de l’aréna du boulevard Gouin en patinoire réfrigérée a de quoi réjouir la mairesse Andrée Bouchard.

« C’est une bonne nouvelle. L’aréna est en fin de vie. Ce sera une nouvelle infrastructure pérenne qui permettra à tout le monde de venir patiner durant l’hiver au centre-ville », lance-t-elle.

Elle souligne que cette patinoire vient créer un pôle récréosportif intéressant avec le stade de baseball et le parc de planches à roulettes.

Mme Bouchard note également que les nouvelles installations viendront compenser en quelque sorte l’élimination de six patinoires de quartier l’hiver dernier. Elle précise que, cet hiver, les patinoires n’ont été ouvertes que durant 16 jours.

Le nombre de patinoires de quartier est passé de 23 à 17 l’an dernier à Saint-Jean-sur-Richelieu. Des périodes de pluie chaque hiver ont pour effet de réduire les jours d’utilisation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Gélinas
Normand Gélinas
11 jours

Peut-être est-ce dans les plans de la ville de refaire le stationnement qui est truffé de trous et d’y planter des arbres pour réduire cet immense ilôt de chaleur. Urbaniser le coin avec des trottoirs dignes de ce nom ne ferait pas tort non plus.