Saint-Jean impose la hausse de taxes la plus élevée parmi les 11 plus grandes villes du Québec

Valérie Legault vlegault@canadafrancais.com

Dernière à avoir fait son entrée dans le giron des municipalités de 100 000 habitants et plus, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu sera celle qui imposera la plus forte hausse du compte de taxes municipales (7,75%) aux contribuables en 2024 parmi les 11 plus grandes villes de la province. Lévis la suit de près avec une hausse de 7,7%.

Toutes les municipalités ont l’obligation d’adopter leur budget pour l’année suivante avant le 31 décembre. Saint-Jean-sur-Richelieu a été l’une des dernières à le faire, soit le 12 décembre dernier. Les villes de Terrebonne et Trois-Rivières l’ont suivie trois jours plus tard.

Le portrait des 11 plus grandes villes du Québec est maintenant complet. Le Canada Français en a fait la compilation à partir des données publiées de chacune d’entre elles.

Après avoir touché en 2023 la barre des 100 000 habitants, Saint-Jean-sur-Richelieu est la municipalité la moins populeuse du groupe. C’est toutefois elle qui a adopté l’augmentation la plus salée.

Lévis

Mis à part Lévis et elle, aucune autre ville n’a franchi la barre des 6% d’augmentation de taxes. La municipalité située sur la rive sud de Québec a adopté un budget avec une hausse de taxes de 7,7%.

Saguenay, qui arrive en troisième position, affiche une hausse de 5,78%. Montréal et Longueuil arrivent à égalité à 4,9%. À Terrebonne, la Ville encaissera 4,84% de taxes foncières en plus en 2024. Suivent Laval (4,8%), Trois-Rivières (3,95%), Québec (3,9%), Sherbrooke (3,13%) et Gatineau (2,9%).

Évolution

Saint-Jean-sur-Richelieu arrive au cinquième rang de l’évolution du compte de taxes de 2022 à 2024. Sa consoeur Lévis arrive en tête du palmarès avec des hausses successives totalisant 14,74%. Trois-Rivières se classe au deuxième rang. En 2023, c’est elle qui avait adopté le budget avec l’augmentation la plus importante de l’ordre de 7,17%.

En comparant les chiffres, il apparaît que les taxes se sont mises à augmenter de façon significative depuis un an à plusieurs endroits. En 2022, aucune des 11 plus grandes villes de la province n’avait haussé le compte de taxes municipales de plus de 3,4%.

Plusieurs d’entre elles se sont mises à imposer davantage les citoyens à partir de 2023, que ce soit à Longueuil (5,6%), Terrebonne (5,94%) ou Saguenay (5,74%). Saint-Jean, elle, s’est contenté d’une hausse de 2,95% en 2023.

Nez à nez

Trois municipalités tombent nez à nez si l’on compare l’évolution du compte de taxes en 2023 et en 2024. À Longueuil, les deux hausses successives totalisent une augmentation de 10,5% sur deux ans. Saint-Jean-sur-Richelieu suit de près à 10,7%, et Terrebonne à 10,78%. Les quatre municipalités à avoir adopté les plus faibles hausses de taxes sur deux ans sont Laval (7,7%), Québec (6,3%), Sherbrooke (6,13%) et Gatineau (5,8%).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Yvon
Monique Yvon
5 mois

Le bien paraître7.75% la hausse des taxes à st-jean-sur-richelieu coûte cher pourtant des trous dans les rues,manquent de lumières etc……..pourtant le budget est plus de 49% où sont les employés de la ville .

Guy Meunier
Guy Meunier
5 mois

Le projet de plus de 35 millions pour viaduc piétonnier Normandie dans la cours de la présidente des finances est de bcp exagéré.. Comme à Laprairie, la rénovation aurait été moins couteuse..

Jocelyn Bernier
Jocelyn Bernier
5 mois

Tout simplement de très mauvais gestionnaires et c’est la population qui en paie le prix. Une autre raison pour augmenter les loyers pour les gens qui n’y arrive plus. En plus ils en ont profité pour envoyer des lettres de réévaluation de nos résidences quelques jours avant Noël. Aucune conscience sociale, ce qui devrait être le critère numéro 1 pour des employés de la ville. Merci à la mairesse et ses conseillers !

Last edited 5 mois by Jocelyn Bernier