Sa patinoire attire l’attention de la Ligue nationale de hockey

Par Marie-Pier Gagnon
Sa patinoire attire l’attention de la Ligue nationale de hockey
(Photo : Le Canada Français - Laurianne Gervais-Courchesne)

Il y a 28 ans, Christian Therrien a eu l’idée de faire une petite patinoire pour ses garçons dans la grange familiale sur le chemin Petit-Bernier. Un rond de glace sans prétention pour leur permettre de donner leurs premiers coups de patin. Aujourd’hui, sa patinoire est la sensation de l’heure sur les réseaux sociaux et attire même l’attention de la LNH.

Christian Therrien avoue être surpris de l’intérêt que suscite sa patinoire depuis deux semaines. Il ne se doutait pas, après s’être inscrit à un concours des Canadiens de Montréal, qu’il recevrait autant d’attention. Le concours visait simplement à trouver une patinoire de rêve faite maison au Québec tout en permettant à son propriétaire de remporter une carte-cadeau de 500$ chez Rona.

Mais voilà qu’une fois les photos envoyées, la qualité des installations du Colisée Therrien-Berthiaume a piqué la curiosité de Hockey Le Magazine qui a republié les images, entrainant du même coup un effet boule de neige s’étant traduit, ultimement, par une publication de la LNH portant simplement la mention «Best Barn : Class of 2021». Une publication qui a récolté plus de 10 000 mentions J’aime sur Facebook.

Christian Therrien et sa conjointe Thérèse Berthiaume ont créé une véritable tradition au sein de leur famille avec la construction de leur petit Colisée sur le chemin Petit-Bernier.

Nul besoin de préciser que M. Therrien a appris qu’il avait remporté le concours des Canadiens de Montréal grâce à un vote populaire qui lui a octroyé 48,9% des voix. Le public devait choisir parmi une sélection de quatre finalistes. Une visite de Youppi! et d’un ancien joueur de la Sainte-Flanelle sera organisée au domicile du Johannais dès que les conditions sanitaires le permettront.

Historique
Il faut dire que Christian Therrien a consacré d’innombrables heures à la création de son colisée. Amateur de hockey, tout a commencé lorsqu’il a eu l’idée de tasser quelques balles de foin qui se trouvaient dans la grange plus que centenaire de sa propriété afin de recouvrir le sol de quelques pouces d’eau pour permettre à ses garçons de deux et quatre ans d’y patiner. C’était en 1993, l’année de la Coupe Stanley.

À l’époque, la glace ne faisait que 12 X 24 pieds, mais nécessitait tout de même énormément de travail. «Pendant la nuit, j’allais vider des barils de 45 gallons d’eau à toutes les dix minutes pour que ça gèle», se souvient le passionné. Au début de la saison, il lui fallait également transporter de la neige à l’intérieur de la grange afin de recouvrir le sol inégal et terreux de l’endroit. Un processus rempli d’amour et de passion.

«La méthode s’est raffinée avec les années», rassure celui qui est aujourd’hui grand-père. Il y a une quinzaine d’années, une mise à niveau du sol a été votée en famille et une dalle de béton a été installée pour faciliter le travail du responsable de la glace. Ce dernier n’a maintenant qu’à mettre un polythène au sol puis à vider l’eau de la piscine sur la surface agrandie de 31 X 45 pieds pour laisser le froid faire son œuvre. Des étapes habituellement réalisées dès la deuxième ou troisième semaine de novembre.

Autres travaux
À cela s’ajoutent également le lignage de la patinoire et l’ajout d’un nouveau logo au centre à chaque saison. Cette année, M. Therrien souhaitait faire un clin d’œil au coronavirus, ce qui n’a pas passé au conseil de famille. Pour faire sourire, c’est donc un émoticône en joueur de hockey qui se retrouve au cercle de mise en jeu.
À l’abri du soleil et de la pluie, la patinoire demeure par ailleurs en bon état plus longtemps qu’une patinoire extérieure traditionnelle. Amateur de statistiques,

M. Therrien confie que la plus longue saison du Colisée Therrien-Berthiaume s’est terminée un 23 avril. Et précisons que la zamboni ne passe que trois à quatre fois au cours de la saison pour améliorer la qualité de la glace de cinq pouces d’épaisseur.

La qualité des installations du Colisée Therrien-Berthiaume a piqué la curiosité de Hockey Magazine.

Famille et amis
Jamais le résident du chemin Petit-Bernier n’a songé à prendre une saison de congé. Même quand ses trois enfants sont devenus grands. Un peu à l’image des patinoires de quartier, le Colisée Therrien-Berthiaume est devenu le lieu de rassemblement des enfants du chemin Petit-Bernier. «Il y a toujours des enfants dans le décor. Ça, c’est motivant», dit-il.

En fait, les propriétaires ont toujours été ravis d’accueillir les membres de leur grande famille ou encore les amis des amis sur leur glace. La saison dernière, 152 patineurs différents s’y sont amusés. Avec la pandémie, c’est beaucoup plus tranquille puisque les bulles familiales doivent être respectées, mais on continue d’y patiner.

Ce dernier a entrepris d’importantes rénovations dans les dernières années et compte ajouter un vestiaire chauffé et pourquoi pas une mezzanine pour les spectateurs. «Ce qui manque, ce sont des bancs du forum, mais ça c’est un rêve», de conclure l’homme qui a même ajouté récemment de véritables baies vitrées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
11 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Maurice L. Gaudreau
Maurice L. Gaudreau
1 année

Hommage pour la conception de cette patinoire intérieure.

karine Grimard
karine Grimard
1 année

WOW! C’est vraiment super comme idée et que dire de vos installations. La classe!

Yvan richard
Yvan richard
1 année

La patinoire que j’avais bâti y’a 3 ans qu’elle plaisir

742D4154-9A0A-4A5E-BCE9-1BF3C976891D.jpeg
YM Lymburner
YM Lymburner
1 année

Je salue le bel esprit d’initiative de la famille Therrien-Berthiaume. C’est vraiment rafraichissant.

Jici Béliveau
Jici Béliveau
1 année

La bourse de $500. est totalement ridicule. Franchement. Au minimum $1000. ou sinon $5000. ! Bravo à ces gens.

Sylvie Mailhot
Sylvie Mailhot
1 année

Un gros WOW! <3

Marie-France
Marie-France
1 année

Bravo de continue vos petits-enfants vont s’en souvenir toute leur vie

Nicole Dufour
Nicole Dufour
1 année

Un gros bravo à M. Therrien.

Marc Desrochers
Marc Desrochers
1 année

Bravo c est vraiment sensationnel!

Frederic Normand
Frederic Normand
1 année

Avec cette publication, je gage qu’il recevra quelques bancs de l’ancien Forum prochainement… 😉

Bravo pour ce beau projet!

nil levesque
nil levesque
1 année

GÉNIAL et BRAVO.