Plusieurs accusations contre Daniel Carter

Par Louise Bedard
Plusieurs accusations contre Daniel Carter
Daniel Carter a comparu mardi au palais de justice de Saint-Jean.

L’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec a procédé à l’arrestation de Daniel Carter, 29 ans, en lien avec de la pornographie juvénile, le lundi 18 décembre.

Il a comparu hier, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, pour faire face à des accusations d’agression sexuelle, de contacts et d’incitation à des contacts sexuels sur des victimes âgées de moins de 16 ans ainsi que des accusations de possession, de production et de distribution de pornographie juvénile.

Il fait également face à des accusations d’avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite à un enfant, à du leurre informatique et à un bris d’engagement.

Les policiers ont réalisé une perquisition au domicile du suspect et du matériel informatique a été saisi pour analyse.

Le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante: cyberaide.ca.

Rappelons que tout événement suspect ou acte criminel peut être communiqué, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec 1-800 659-4264.

Procès

Daniel Carter faisait déjà l’objet d’accusations de possession, importation et accès à de la pornographie juvénile, à la suite d’une arrestation, le 24 février 2016, au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle. Son procès s’est d’ailleurs poursuivi mardi après son arrestation. La Couronne s’oppose à sa remise en liberté jusqu’à la suite des procédures le 2 février.

Lisez plus de détails dans l’édition de demain du journal Le Canada Français.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normande Gosselin
Normande Gosselin
4 années

Non mais ca prend bien toute sortes de monde pour faire un monde, mais faut tu être assez bas-salaud-répugnant pour abuser des enfants sexuellement, que ce sois homme ou femme ! ca mériterais de ce faire attacher les bijoux de famille autour du cou avec un fil électrique merde.

Yvon Sylva
Yvon Sylva
4 années

Évidemment, Daniel
Carter ne fait pas parti du réseau de PPP
(Proxénitisme-Prostitution-Pédophilie ) institutionnalisé dans la
ville militaire de Saint-Jean-sur-Richelieu. Réseau de PPP dont j’ai
dévoilé l’existence à l’auteure de cet article, lors d’une
entrevue « obligée » alors que j’étais candidat aux
élections québécoise de 2012 dans ce comté. Elle a tout ignoré
la Madame !