Maryline Charbonneau se lance dans la course à la mairie

Camille Vanderschelden  cvanderschelden@canadafrancais.com

Maryline Charbonneau se lance dans la course à la mairie
Maryline Charbonneau est la nouvelle cheffe de l'Équipe Maryline Charbonneau - démocratie Saint-Jean.  (Photo : (Photo Le Canada Français - Julien Saguez))

L’ancienne conseillère municipale Maryline Charbonneau devient la cheffe de Démocratie Saint-Jean. Elle tentera d’être élue à la mairie de Saint-Jean-sur-Richelieu en novembre 2025. 

Le 11 juin, Maryline Charbonneau a pris la tête du parti Démocratie Saint-Jean, qui change de nom pour Équipe Maryline Charbonneau – démocratie Saint-Jean, lors d’un événement qui a rassemblé environ 160 personnes. L’ancienne conseillère municipale du district 12 (île Sainte-Thérèse) souhaite ainsi représenter les 45% de l’électorat qui avaient voté pour son ancienne bannière (Équipe Alain Laplante) en 2021, tout en y amenant une nouvelle saveur. 

« C’est le temps que Saint-Jean aille vers un renouveau. Je connais bien les affaires municipales et la politique, je sais dans quoi je m’embarque. Je suis prête à amener plus de transparence, de proactivité et de cocréation à l’Hôtel de Ville », confie Maryline Charbonneau en entrevue au Canada Français

Originaire de Saint-Luc, elle affiche plus de quinze ans d’expérience en politique, notamment comme attachée parlementaire au niveau fédéral et conseillère politique au provincial. Au cœur de sa vision : la cocréation et la participation citoyenne. 

Démocratie participative

Maryline Charbonneau explique vouloir changer les façons de faire à l’Hôtel de Ville, en plaçant le citoyen au cœur des décisions. Prônant la centralisation des talents, elle vise ainsi à installer une démocratie participative à la Ville. Une méthode qui ferait écho aux visions d’une « nouvelle vague d’élus », selon elle. Elle cite par exemple Maude Marquis-Bissonnette, qui a récemment remporté le titre de mairesse à Gatineau, avec 42% des voix, et dont la vision s’approche de la sienne. 

Ce nouveau vent passerait par la décentralisation de la prise de décision. Voulant instaurer un processus de cocréation au conseil municipal, elle exprime vouloir offrir la chance à cette population de pouvoir influencer, débattre et participer à la prise de décision en les impliquant directement dans le processus politique. 

La Municipalité, dans cette vision, deviendrait donc la « cheffe d’orchestre » de ces talents divers. Maryline Charbonneau prend l’exemple du Quartier Namur-Hippodrome à Montréal, un projet de cocréation d’envergure entre citoyens et Municipalité, expliquant vouloir amener ce genre de concept à Saint-Jean.

Enjeux 

La priorité numéro 1 de l’Équipe Maryline Charbonneau – démocratie Saint-Jean réside dans l’habitation et les transports. « Il nous faut adopter une vraie vision de la mobilité collective et active, qui colle avec la réalité de nos entreprises. Il ne faut pas se contenter d’envoyer des gens travailler à Montréal, il nous faut aussi amener des travailleurs ici, à Saint-Jean », commente Maryline Charbonneau. 

En outre, l’habitation et les logements abordables font partie des priorités du parti. L’ancienne conseillère municipale s’étonne par exemple de ne pas voir d’avancée dans le plan d’urbanisme ni dans le plan de densification, pour lesquels un moratoire a été imposé sur les nouvelles constructions. « Il n’y a pas de vision de développement, donc, pendant ce temps-là, on ne répond pas à la crise et on n’offre aucune solution », lance-t-elle, expliquant vouloir mettre en place des outils tels que le zonage incitatif pour répondre aux besoins des citoyens. 

Pour la candidate, la gestion des infrastructures d’égouts et d’aqueduc est un dossier auquel elle veut répondre dans la conscience des effets du changement climatique. La préservation et la mise en valeur des boisés font aussi partie de sa vision. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Yvon
Monique Yvon
1 mois

Lâcher pas, je souhaite que la ville soit propre pas de trous pour ne pas briser nos véhicules dans les rues,des gazons entretenus ,des passerelles dans les petites rues réparer les trous pour ne pas se briser des membres ,deneigement qui sont bienfaits,et des limites de vitesses pour ne ce faire pousser , et des employés fières de leurs jobs etc….je pense que vous êtes une femme qui est capable ,pour être fière de notre ville.merci