L’ouverture de la maison des aînés de Saint-Jean toujours prévue à l’automne

Par mlabrie
L’ouverture de la maison des aînés de Saint-Jean toujours prévue à l’automne
L'ouverture de la maison des aînés de Saint-Jean-sur-Richelieu se fera graduellement. Les premiers résidents seront accueillis cet automne. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

Alors qu’une vingtaine de maisons des aînés seront livrées plus tard que prévu en 2023 et 2024, celle de Saint-Jean-sur-Richelieu ouvrira cet automne, respectant ainsi la date annoncée au mois de mars dernier.

Le nouvel établissement situé sur le boulevard Saint-Luc devait d’abord ouvrir ses portes en décembre 2022. Un premier report a été annoncé pour une ouverture ce printemps, puis un deuxième pour cet automne. «La construction de la maison des aînés de Saint-Jean-sur-Richelieu se déroule bien. La livraison du bâtiment est prévue cet automne», indique Joëlle Jetté, agente d’information aux relations avec les médias au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre.

Le ministère de la Santé a récemment fait une mise à jour des échéanciers de construction des maisons des aînés au Québec. Au début du mois d’août, 19 chantiers enregistraient des délais, notamment ceux de Carignan, Beloeil, Saint-Amable, Longueuil et Granby, en Montérégie. Saint-Jean-sur-Richelieu ne faisait pas partie de la liste des retards de construction mentionnés par le Ministère.

Par étapes

L’ouverture de la maison des aînés de Saint-Jean, la plus grosse au Québec, se fera graduellement à compter de cet automne. L’établissement ne sera pas prêt à ouvrir ses 192 lits d’un seul coup. Le Canada Français rapportait en mars dernier que le recrutement de la main-d’œuvre était un défi pour le CISSS, qui éprouve aussi des difficultés à recruter du personnel à l’Hôpital du Haut-Richelieu et dans ses six centres d’hébergement.

«Il reste encore des étapes importantes à accomplir avant de procéder à l’ouverture officielle de la maison des aînés à Saint-Jean. Nous devons préparer les locaux ainsi que planifier la logistique et l’entrée en poste du personnel. Pour ces raisons, il est prévu de commencer l’accueil des premiers résidents par phases, dans les mois suivant la fin des travaux de construction», indique Mme Jetté.

En entrevue au journal, le président et directeur général, Richard Deschamps, indiquait en mars dernier qu’au moins une cinquantaine de personnes pourraient être accueillies dans la résidence cet automne. Il estimait qu’une période d’un an serait nécessaire avant que la maison des aînés soit fonctionnelle à 100 %.

Le coût de la maison des aînés de Saint-Jean-sur-Richelieu est d’un peu plus de 100 M$. Il s’agit de la maison des aînés la plus coûteuse de la province. La Coalition avenir Québec avait fait des maisons des aînées un de ses grands projets en vue de procéder à la transformation majeure des services en matière d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) qui sera menée à la grandeur de la province.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francine Tremblay
Francine Tremblay
6 mois

J’aimerais savoir le coup par mois pour une personne seule semi autonome avec demi prothèse de jambe (homme)