La Ville ajoute cinq départs Super Express de l’autobus 96

Valérie Legault vlegault@canadafrancais.com

La Ville ajoute cinq départs Super Express de l’autobus 96
Le matin, les voyageurs se présentent tôt au terminus de Saint-Jean-sur-Richelieu pour s'assurer d'une place dans le 96 Super express. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu n’a pas tardé à ajuster le nombre de liaisons avec Montréal sur son circuit interurbain d’autobus 96 pour la rentrée scolaire. Depuis le 5 septembre, cinq nouveaux départs ont été ajoutés à l’horaire, quoiqu’ils n’y figurent pas encore officiellement.

La Division du transport était bien consciente des inquiétudes des usagers du transport en commun, affirme son chef, Stéphane Lefebvre. Sa première approche avec le transporteur Transdev a été de prévoir des «doubleurs», soit des autobus et des chauffeurs supplémentaires appelés à répondre à des besoins d’achalandage ponctuels. Cette mesure a été mise en place dès la fin du mois d’août, quand la voie réservée aux autobus a été retranchée du pont Samuel-De Champlain.

« Durant les premières semaines, nous avons observé que le taux de charge était différent d’une journée à l’autre, explique M. Lefebvre. Le lundi et le vendredi, il n’y a aucun problème, sauf que les fluctuations ne sont pas franches. Nous avons identifié des moments avec des surcharges à l’arrêt au coin du boulevard Saint-Luc et de la rue Saint-Gérard. Nous avons donc ajouté cinq départs Super Express de plus. »

Le matin, en direction de Montréal, ont peut maintenant monter à bord des autobus supplémentaires du 96 Super Express (SE) à 6h55, 7h10 et 8h20. Le soir, les usagers ont deux choix de plus pour prendre le 96 SE en direction de Saint-Jean-sur-Richelieu, soit à 16h15 et à 17h20.

Communication

La Division du transport a utilisé plusieurs moyens pour informer la clientèle. Des employés municipaux ont distribué des horaires mis à jour sur les quais du terminus de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les nouveaux départs sont affichés dans le terminus et à bord des autobus. Les chauffeurs passent aussi le mot aux passagers aux heures de pointe.

Un avis a été publié sur l’application Zenbus. Enfin, le service à la clientèle du terminus a appelé personnellement les usagers qui s’étaient plaints de la réduction de l’horaire de l’autobus 96.

Le Canada Français a constaté l’achalandage du matin au terminus de la rue Boucher. À 7h20, des dizaines de voyageurs faisaient déjà la file pour le seul 96 SE avant le suivant de 8h20. Isabelle Messier, une usagère du transport en commun depuis plusieurs années, déplore que les nouvelles liaisons ne soient annoncées ni sur le site de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu ni sur Zenbus.

« Il faut arriver pas mal d’avance pour attraper la Super Express de 7h35. Je suis déjà arrivée à 7h27 et il ne restait que cinq places! Honnêtement, on régresse. Ça n’incitera pas les gens à travailler en présenciel », témoigne celle qui travaille deux jours par semaine dans le centre-ville de Montréal.

Analyse

Stéphane Lefebvre est d’avis que les nouveaux départs répondent aux besoins. « On se donne jusqu’à la mi-octobre pour avoir une bonne lecture », dit-il. Le chef de la Division des transports explique l’absence des nouveaux départs à l’horaire régulier par la complexité de la mise à jour des fichiers électroniques. Tant qu’à modifier l’horaire, aussi bien le faire une seule fois et s’assurer que les cases sont les bonnes. Si les liaisons sont conservées, elles seront assurément inscrites, dit-il.

À sa séance extraordinaire du mardi 3 octobre, le conseil municipal a accordé un contrat pour des services professionnels sur la mise en place du réseau de transport en commun et adapté. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
André Barrière
André Barrière
8 mois

En espérant que les ajouts 96SE ne soient pas des autobus à plancher bas que l’on utilise pour le circuit local. 85% du temps je me retrouve dans un plancher bas pour Montréal. Ces autobus sont tellement bruyantes que nous arrivons à Montréal presque sourd, sans parler du vacillement sur l’autoroute qui est digne d’une tempête sur l’océan tellement elles sont instable sur la route. Ça occasionne un trajet inquiétant et assourdissant pour le client. J’utilise le transport en commun de Saint-Jean-sur-Richelieu depuis belle lurette mais maintenant j’utilise mon auto pour me rendre au REM. Par contre je continu d’utilisé le transport en commun localement.

Martin Fournier
Martin Fournier
8 mois

Le bus de 96express était 10 minutes en retard au départ ce matin. Le bus était remplis a 98%. On est arrivé 25 minutes en retard a destination. Je trouve que la qualité du service a beaucoup diminué. Un autre problème est que le site web et l’horaire en document PDF et l’application zenbus n ont pas la même information sur les horaires.

C’est vraiment difficile de planifier nos déplacements quand les horaires ne sont pas clairs, les bus débordent et sont en retards. Rien pour encourager le transport en commun. Je prends de plus en plus ma voiture pour aller en ville a cause de tous les problèmes mentionne plus haut