La gestion de l’itinérance coûtera 667 365$ à la Ville en 2024

Valérie Legault

vlegault@canadafrancais.com

La gestion de l’itinérance coûtera 667 365$ à la Ville en 2024
Le gouvernement du Québec injecte 270 950,19$ dans la gestion de l'itinérance cette année, soit l'équivalent de 40,6% du budget de la Municipalité pour ce poste de dépenses. (Photo : (Photo Deposit))

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a prévu une somme de 667 365$ dans son budget de 2024 pour s’occuper de l’itinérance. Près de la moitié du montant prévu provient de subventions du gouvernement provincial. La majeure partie de l’enveloppe (81,3%) est accordée au Service de police.

La prévention et la sécurité engendreront des dépenses de 542 567,75$ cette année. Ce montant inclut le salaire des policiers de l’Équipe mixte d’intervention de proximité, une initiative financée entre autres par le ministère de la Sécurité publique du Québec.

« La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu travaille étroitement avec plusieurs partenaires du milieu pour le bien-être de toute la population », souligne Marie-Pier Gagnon, conseillère en stratégies numériques et relations médias à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. L’administration municipale s’engage à soutenir des services communautaires de première ligne en itinérance, comme Passe-moi la puck. Sa contribution s’élèvera à 100 104,75$ cette année.

Subventions

Les dépenses totales de 667 365$ ne proviennent pas que des coffres de la Ville. Celle-ci se fait un devoir de trouver diverses subventions pour diminuer les coûts défrayés par ses citoyens, rappelle Mme Gagnon. Le gouvernement du Québec injecte 270 950,19$ dans la gestion de l’itinérance cette année à Saint-Jean-sur-Richelieu, soit l’équivalent de 40,6% du budget qu’a réservé la Municipalité pour ce poste de dépenses.

Enfin, la Ville réserve un montant de 24 692,50$ pour la production d’une politique de développement social. Celle-ci émanera du Service de la culture, du développement social et du loisir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Monique Yvon
Monique Yvon
22 jours

sont -Ils capables de régler ça, pour aider des personnes dans le besoin,ça prend des personnes humaines qui comprennent ce qu’ils vivent .
réparer les choses simples ,des trous dans les rues etc….et j’en passe ,réparer les bris d’eau ,mais tout ce qui dispendieux le bien paraître ,et souvent inutile ,les choses prioritaire passent après.

sebastien rioux
sebastien rioux
22 jours

La toxicomanie en hausse à st jean voilà