Guy Samson fait l’acquisition de l’église St. James

Photo de Marie-Josée Parent
Par Marie-Josée Parent
Guy Samson fait l’acquisition de l’église St. James
L'église St. James sera transformée en espace à bureaux pour le Groupe Guy Samson. (Photo : Kim Valiquette)

L’église St. James aura une seconde vie. L’homme d’affaires Guy Samson compte y investir un demi-million de dollars pour rénover le lieu de culte et y aménager un espace à bureaux.

Sept ans après avoir été délaissée par le diocèse anglican, la plus vieille église de Saint-Jean-sur-Richelieu aura finalement droit à une vraie dose d’amour.

Celui qui est derrière des projets d’envergure comme les Cours et le Carré Singer n’en pouvait plus de voir ce bâtiment patrimonial se détériorer. Il a l’intention de lui donner une seconde vie. «Je souhaite le faire revivre pour les 200, sinon les 400 prochaines années», annonce-t-il.

Rappelons que l’église a été construite en 1816. Elle a été occupée depuis sa fermeture par l’Association Gnostique Internationale de Recherche Anthropologique (2012 à 2016), puis par l’Église Véritable Jésus de Montréal (2017 à 2018).

Malgré les changements de mains, il n’y a pas eu de travaux d’envergure menés à cet endroit. De plus, il n’y a pas eu de chauffage sur une base régulière depuis quatre ans, indique le nouvel acquéreur.

Travaux

La transaction n’est pas encore inscrite au Registre foncier. Guy Samson indique qu’il a conclu une entente pour acquérir l’immeuble pour une somme de 160 000$. Le prix de vente était de 260 000$.

Avant de la transformer, un changement de zonage est nécessaire, puisque l’espace est réservé aux activités de culte. Les démarches sont déjà entamées auprès de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, annonce Guy Samson. Il présentera ses plans au département de l’urbanisme au cours des prochaines semaines.

Il a déjà une vision très claire du cachet qu’il souhaite donner à ses futurs bureaux. «À l’extérieur, le clocher sera à réparer et solidifier. Il y a des pigeons, mais ils ne pénètrent pas à l’intérieur. À l’arrière, il y a un toit en bardeau d’asphalte au-dessus de la nef. Je veux le vitrer pour en faire une serre et permettre au soleil de rentrer dans la bâtisse. Sur le toit deux versants, je veux ajouter une cage de verre pour améliorer la luminosité», détaille-t-il.

La future porte d’entrée qui donne sur la rue Jacques-Cartier Nord sera également vitrée, afin de permettre aux employés de connaître l’identité de leurs visiteurs.

Intérieur

Guy Samson souhaite conserver le cachet intérieur de l’église. Le jubé sera préservé ainsi que l’arche qui sépare le chœur de la nef. On créera des espaces à bureaux en verre qui mettront en valeur le programme décoratif néoclassique.

Il aimerait garder les vitraux, mais ils s’avèrent être très mal isolés. Ils devront probablement être retirés, mais on souhaite leur donner une seconde vie.

L’orgue Casavant sera mis en valeur. Le promoteur immobilier veut offrir aux musiciens de la région la possibilité d’y jouer.

«J’estime qu’il y en a pour plus de cinq mois de travaux, indique Guy Samson. Je pense y investir entre 350 000$ et 500 000$, ce qui ne comprend pas l’achat du bâtiment.»

À terme, six personnes pourraient y travailler à temps plein. Le lieu deviendra le centre des opérations du Groupe Guy Samson, si bien qu’il s’y tiendra de nombreuses réunions. La compagnie emploie plus de 250 personnes réparties dans 21 entreprises.

Historique

Rappelons que la bâtisse est la plus vieille église en brique au Canada. Avec son presbytère et son cimetière, elle fait partie d’une série unique de bâtiments historiques, comprenant le site du fort Saint-Jean, la gare du CN et le terrain du premier chemin de fer canadien, la maison du premier maire de Saint-Jean et l’ancienne école St. John. Elle est aussi construite sur une partie du cimetière de la garnison du fort Saint-Jean.

La propriété est soumise au Règlement sur les plans d’implantation et d’intégration architecturale de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Tammy Monette
Tammy Monette
3 années

Bravo je suis tellement comptant merci Mr.samson

Diane Sirois
Diane Sirois
3 années

Cette nouvelle est sortie sur Facebook il y a plus d’un mois

Nicole Bourbonnas
Nicole Bourbonnas
3 années

Belle Transition et bon suivi.

Diane St-Germain
Diane St-Germain
3 années

Bonjour M.Samson, nous sommes un organisme Santé mentale Québec Haut-Richelieu qui travaille auprès des gens qui présentent une problématique en santé mentale. Nous avons fait l’acquisition d’un immeuble il y a 5 ans et nous manquons déjà d’espaces, un peu victime de notre succès. J’aimerais savoir si l’église sera mise en vente après les rénovations. Merci de porter une attention particulière pour notre organisme et à la clientèle.

Matthieu Blondin
Matthieu Blondin
3 années

Je viens d’aller visiter l’endroit. Le cimetière il y a peu de temps était beaucoup plus grand. Il y avait même des sepultures sur le côté de l’église. Les pierres tombales sont disparues. J’espère de tout coeur que l’on a exhumé les ossements pour déménager les sépultures! Et non simplement passé le bulldozer! Il y a un tas de détritus derrière l’église et j’ai cru y apercevoir des restes de pierres tombales ! J’espère que je suis dans l’erreur.