Fin du déneigement à gauche : des opposants critiquent la gestion de la première bordée

Valérie Legault
vlegault@canadafrancais.com

Fin du déneigement à gauche : des opposants critiquent la gestion de la première bordée
Mardi après-midi, sur la 15e Avenue, le trottoir du côté nord semblait avoir été oublié des équipes de déneigement. (Photo : (Photo Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau))

Des aînés obligés de pelleter une neige mouillée et pesante, des trottoirs mal déneigés autour des écoles, la première bordée de neige a ravivé les critiques de la fin du déneigement par la gauche dans plusieurs secteurs de Saint-Jean-sur-Richelieu. 

Dans le quartier Nord, autour de l’Hôpital du Haut-Richelieu, l’heure était au pelletage en fin de journée, lundi. Les citoyens que Le Canada Français a croisés ne s’offusquaient pas du remblai de neige apparu devant chez eux. « Je ne vois pas ce que ça change. Partout où j’ai habité, c’était comme ça », dit un homme au guidon de sa souffleuse. Le résident de la rue Meunier dégageait l’entrée de son stationnement. Son appareil avait fort à faire pour disperser l’amas de neige très lourde.

Un peu plus loin, Yves Latour prenait son temps avec sa pelle. La première bordée de neige ne l’a pas découragé, au contraire. « Moi, j’aime pelleter, dit-il. C’est mon activité physique de l’hiver. »

Cette chute de neige mouillée lui a rendu la tâche plus difficile à cause du poids des flocons, mais il n’a pas l’intention de confier la tâche à un entrepreneur. Il ne voit pas l’abandon du déneigement par la gauche d’un mauvais oeil dans son quartier. « Côté sécurité, on va peut-être voir une différence aux intersections cet hiver », espère-t-il.

Saint-Gérard

Philippe Bélanger, un résident du quartier Saint-Gérard, n’est pas tendre envers la mairesse Andrée Bouchard. « C’est quand même bizarre qu’elle tienne absolument au déneigement par la droite, alors que c’est au détriment des citoyens », s’indigne-t-il.

Principal proche aidant de sa mère, il habite à quelques pâtés de maisons de chez elle. M. Bélanger n’en revenait pas de voir des couples âgés en train de pelleter la neige devant leur maison. « Sur 12 voisins immédiats de ma mère, seulement un utilise un déneigeur. Cela veut dire que les 11 autres devront se débrouiller pour pouvoir sortir de chez eux. Six de ceux-là sont des personnes âgées. Ça n’a pas de bons sens! », dit-il.

Parmi ses arguments invoqués, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu mentionnait l’étroitesse des rues pour les véhicules d’urgence et les autobus du transport en commun quand la neige s’accumule sur les terre-pleins. Le problème n’est pas réglé, observe Philippe Bélanger. Dans son quartier, les voitures stationnées en bordure de rue empiètent davantage sur la voie publique depuis qu’il y a un banc de neige. Résultat: la circulation automobile n’a pas le choix de rouler à deux roues sur le terre-plein pour les contourner.

Pétition

Depuis le début, deux conseillers municipaux, Claire Charbonneau et François Roy, s’opposent à la fin du déneigement à gauche. Ce dernier a lancé une pétition le lundi 4 décembre pour un retour à l’ancienne méthode. « Pendant les 70 dernières années, la neige a été déplacée du côté gauche de la rue, préservant ainsi l’accès aux entrées de cours », écrit-il.

Le conseiller indépendant dénonce les coûts excessifs liés à l’abandon du déneigement à gauche, «avec une estimation de plus de 3 M$ imposés à nous, les contribuables». Un peu plus de 215 signatures avaient été recueillies en date d’hier (mercredi) matin.

Des résidents du quartier Sacré-Coeur, dans le secteur Iberville, seront peut-être tentés d’y ajouter leurs noms. Sur la 15e Avenue, seul le trottoir du côté sud avait été déneigé. Mardi après-midi, le trottoir nord semblait toujours avoir été oublié des équipes de déneigement, rendant la marche impraticable sur ce côté de la rue.

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a reçu 110 plaintes en lien avec le déneigement à droite depuis lundi. Plusieurs ont été dirigés vers le site Internet de la Ville afin de mieux comprendre la nouvelle méthode de déneigement à l’aide d’un dépliant intitulé « Comment ça fonctionne? ». Celui-ci sera distribué la semaine prochaine à tous les propriétaires concernés par l’harmonisation des méthodes de déneigement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Alain Martel
Alain Martel
6 mois

Où vont passer les ambulanciers ? Je ne crois pas qu’ils vont enjamber des bancs de neige de 2 mètres.

Nathalie
Nathalie
4 mois

Après cela, faut pas se demander le pourquoi, que les gens partent vers d’autres municipalités…
Si cela continue ainsi, il y aura beaucoup plus qu’un manque de 694 citoyens !!