Dépassement de coûts de 20 M$ pour le pont Gouin

Photo de Stéphanie MacFarlane
Par Stéphanie MacFarlane
Dépassement de coûts de 20 M$ pour le pont Gouin
(Photo : Le Canada Français - Jessyca Viens-Gaboriau)

Les travaux de construction du nouveau pont Gouin ne sont pas encore terminés, mais à ce stade-ci, le coût provisoire de la portion gérée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) s’élève à 102,3 M$. Cela représente 19,3 M$ de plus que le budget initial. Quant à la facture finale, elle devrait être connue au printemps prochain.

Le MTQ réserve une section de son site Web aux grands chantiers. Le coût des ouvrages répertoriés est révisé tous les trois mois. En date du 26 juillet dernier, le coût mis à jour du chantier du pont Gouin s’élevait à 102 328 255$, soit 23,25% de plus que le budget initial. Celui-ci était de 83 021 974 $.

Le chantier du nouveau pont regroupe 14 contrats répartis en quatre catégories: Concepteur, Entrepreneur, Surveillant et Laboratoire.

Trois mandats sont répertoriés sous la section Entrepreneur, soit Bell Canada, Hydro-Québec et Pomerleau. Pour ce dernier, le coût du contrat est passé de 70 665 322$ à 915 64 715$. Il s’agit d’un dépassement de 20 899 393 $, soit 29,58 % de plus. À titre indicatif, les frais de cette entente s’élevaient plutôt à 87,6 M$ (+16,9 M$) en janvier 2020.

L’entreprise a le mandat de construire la nouvelle structure, mais aussi les infrastructures municipales aux approches. Plusieurs sous-traitants oeuvrent pour Pomerleau sur ce projet.

Quant aux déplacements des réseaux de Bell Canada et d’Hydro-Québec, ils ont coûté 340 112$, soit exactement la même somme que ce qui avait été budgété.

Conception
La valeur totale du dépassement budgétaire du chantier est atténuée par le contrat de conception du projet octroyé au consortium Genivar, CIMA+ et Dessau. Estimé au départ à 8 562 633 $, le coût est plutôt de 6 621 467$, soit 1,9M$ (-22,67%) de moins.

Des frais moindres sont aussi enregistrés pour la surveillance des travaux. Quatre contrats affichent une somme mise à jour inférieure à celle initialement prévue et trois respectent le budget. Un mandat donné pour la surveillance archéologique et des expertises est en dépassement de coûts de 13,74 %, mais ne représente qu’une somme supplémentaire de 5471 $.

Enfin, deux contrats sont affichés dans la section Laboratoire. Celui pour les relevés sonores respecte le budget initial de 6160 $.

Toutefois, le mandat octroyé à Groupe ABS pour le contrôle qualitatif des matériaux est en dépassement de coûts. Des frais de 375 000$ (+16,66%) s’ajoutent au budget initial de 2 625 642$.

Autres travaux
Les automobilistes peuvent circuler sur le nouveau pont Gouin depuis octobre 2019. La structure a toutefois été mise complètement en service en juin dernier avec l’ouverture de sa piste cyclable. Pour le MTQ, le chantier est complété à plus de 95 %.

De nouvelles interventions doivent cependant être faites sur la structure mobile du pont. « À ce jour, les travaux sont prévus à l’automne », précise Marie-Michelle Pilon, conseillère en communication à la direction régionale de la Montérégie du MTQ.

Lors du lancement des travaux, le coût total du projet était estimé à 126,3 M$. Cette somme comprend les frais de conception, les différentes études techniques, les contingences, l’inflation, la réserve pour risques, les frais généraux et le financement. Elle est partagée entre le MTQ, le gouvernement du Canada et la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Au moment de mettre sous presse, le MTQ n’avait pu fournir des explications au Canada Français concernant les écarts de coûts. De son côté, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu complétera la compilation du coût réel de sa part au printemps 2022.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Tremblay
Tremblay
2 années

Il y a toujours des extra dans ces contract
Quand c est du vieux, ils peuvent dire qu on voit pas à l intérieur dès mur mais quand c est du neuf et des études qui coûte un bras et oups des trottoirs trop petit pour l’es chenille ,etc et le pont asphalté en neuf recoupe l’asphalte et voilà plein erreur fait par du monde dit expert.
Aller les joannais payer pour les extra en plus de payer pour l’es erreur de notre maire

andré desjardins
andré desjardins
3 mois

Ya eu des dépassement de cout de plus de 20 millions,mais pourtant le pont a été livrer et ouvert a la circulation automobile presque 1 ans avant la date prévu sois en a l,automne 2019 au lieu de l,automne 2020,malgrer 1 année de moins que prévu pour la construction ya des dépassement de cout.mais qui ris de qui dans cette histoire,c’est a ni rien comprendre.