585 arbres plantés dans les emprises publiques

Photo de Gilles Berube
Par Gilles Berube
585 arbres plantés dans les emprises publiques
Les arbres plantés ces semaines-ci visent à remplacer les frênes abattus l'an dernier. Ils sont tous de gros calibre. (Photo : Archives Le Canada Français)

Le patrimoine arboricole de la municipalité s’enrichira cette année de 585 nouveaux arbres de gros calibre. Parmi eux, 365 arbres seront plantés dans l’emprise publique des divers secteurs de la ville ce mois-ci. Les autres le seront à l’automne.
À la suite d’un appel d’offres, ces arbres ont été acquis au coût de 268 000$ auprès de l’entreprise Terrassement Tecnick Sylvain Labrecque, laquelle sera également responsable de leur plantation et de leur entretien durant deux ans. Les travaux seront sous la supervision de l’équipe de foresterie urbaine du Service des travaux publics.

Les arbres plantés cet été viendront remplacer les frênes abattus l’an dernier. Les conifères auront une hauteur d’environ 2,5 mètres alors que les feuillus auront un diamètre de 50 millimètres à la hauteur de la poitrine. Ceux plantés à l’automne iront garnir certains terre-pleins, espaces publics et emprises riveraines en façade de maison.
Dans le but de favoriser la diversité des espèces et la biodiversité, c’est plus de 40 espèces et cultivars qui composeront notre nouvelle arborescence. Certaines d’entre elles seront introduites pour la première fois à Saint-Jean-sur-Richelieu. On retrouvera notamment le tulipier de Virginie, de la famille des magnoliacées, le platane d’Amérique ou Sycamore, ainsi qu’un grand conifère, le sapin du Colorado.

Terrains privés

À plusieurs endroits sur le territoire de la municipalité, l’emprise publique s’étend bien au-delà de la limite du trottoir ou de la bordure de rue. Bien souvent, les propriétaires riverains occupent cette emprise sans le savoir. Cette année, la Ville offre aux citoyens de planter un arbre dans l’emprise publique en façade de leur maison.
«En fait, on le fait un peu depuis quelques années sans le publiciser, indique Angelo Geromin, contremaître foresterie urbaine, au Service des travaux publics. Cette année, on a décidé de l’annoncer publiquement». L’emplacement doit cependant répondre à des conditions. Il faut nécessairement que l’emprise publique s’étende à au moins deux mètres de la rue ou du trottoir. Il n’est pas question de planter d’arbre dans les limites de la propriété privée. L’arbre ne devra pas obstruer les bornes d’incendie, les lignes électriques, la signalisation ou la voie publique.

Invitation

Les citoyens qui souhaiteraient qu’un arbre soit planté cet automne en façade de leur résidence sont invités à soumettre une demande auprès de la direction du Service des travaux publics. Par téléphone, il faut appeler au 450 357-2238. La demande peut être faite par courriel à travauxpublics@sjsr.ca.
La Ville prévient que les quantités sont limitées. L’ensemble des demandes sera évalué. Par la suite, un représentant de l’équipe de foresterie contactera le demandeur afin de choisir l’essence de feuillu convenant à l’emplacement. La Ville entretiendra par la suite l’arbre durant toute sa vie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Johanne Raymond
Johanne Raymond
4 années

Dans les cours école serait une bonne idées pour l ombre pour les enfants en journée chaudes.

Melanie brodeur
Melanie brodeur
4 années

J’aimerais ennplanter un 880 2e rue dans le secteur d’iberville

Brodeur Mélanie
Brodeur Mélanie
4 années

Super belle idée! Nous en voulons un au 880 2e Rue dans le secteur d’Iberville. Pour de l’ombre pour les enfants en journée chaudes.