Les policiers à la recherche d’un individu suspect

Photo de Marie-Josée Parent
Par Marie-Josée Parent
Les policiers à la recherche d’un individu suspect
L'école Saint-Eugène (Photo : Archives- Le Canada Français)

Les policiers enquêtent sur la présence présumée d’un rôdeur près de l’école primaire Saint-Eugène. Aucun citoyen n’a été rencontré par les autorités pour le moment.

La direction de l’établissement scolaire a émis un avis aux parents en soirée, le jeudi 28 mars.

«Nous désirons vous informer d’une situation qui s’est vécue cet après-midi. Une élève de notre école nous a rapporté des comportements préoccupants de la part d’un homme sur le chemin du retour sur la rue Jacques-Cartier», annonce Christianne Fleury, directrice de l’école Saint-Eugène.

Les agents de la paix ont ouvert une enquête. Ils ont rencontré la fillette et ses parents vers 17h30, au poste de police.

Rue Jacques-Cartier Sud

«Vers 15h15, la jeune fille d’environ 10 ans et une amie marchaient sur la rue Jacques-Cartier Sud. À la hauteur de la rue Boudreau, elles ont vu un homme d’une cinquantaine d’années avec les cheveux blancs», explique le porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, Martin Anctil.

Il n’y a pas eu d’interaction avec cet individu. Une fois les élèves passées, l’homme a poursuivi sa marche dans la même direction.

«Les jeunes filles devaient se séparer, puisque la première arrivait à son domicile. La seconde a continué son chemin sur la rue Jacques-Cartier Sud. Elle a décidé d’aller chez une voisine à la hauteur de la rue Bernard, car elle se sentait suivie», indique Martin Anctil.

Il n’y a jamais eu d’échange verbal avec le marcheur et celui-ci a poursuivi son chemin lorsque la fillette est arrivée à destination.

Surveillance

Les policiers étaient présents aux abords de l’école Saint-Eugène, vendredi matin. Ils le seront également sur l’heure du midi et à la sortie des classes. Ils souhaitent rencontrer l’individu pour obtenir sa version des faits.

Mentionnons que le personnel de l’école a aussi été informé de la situation et assure une vigilance.

Prévention

La direction de l’école a saisi l’opportunité pour rappeler aux parents quelques mesures préventives. Les enfants devraient toujours connaître leur numéro de téléphone par cœur. Il est recommandé de se déplacer en groupe et d’éviter les endroits isolés ou mal éclairés.

Il ne faut jamais parler aux inconnus, ni monter dans leur voiture ou accepter leurs friandises. S’il est abordé, l’enfant doit répondre «non» d’un ton ferme et quitter les lieux. Il ne doit pas aider un inconnu qui demanderait son assistance, comme par exemple pour retrouver son chien.

Les élèves doivent rapporter les situations qui semblent louches à un parent, un enseignant, la direction de l’école, un brigadier ou encore un policier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des