Viateur Lefrançois explore l’univers du cirque et des chevaux

Par Karine Guillet
Viateur Lefrançois explore l’univers du cirque et des chevaux
(Photo : Le Canada Français Jessyca Viens Gaboriau)

L’auteur Viateur Lefrançois est de retour avec un 21e roman, Éclair et Sultan. Pour ce nouvel opus jeunesse, l’écrivain a cette fois-ci décidé d’explorer l’univers du cirque et des chevaux de Camargue.

Publié au début du mois aux Éditions du Phœnix, Éclair et Sultan met en scène deux jumeaux, Mia et Jacob, amateurs de sports équestres. Mais voilà que deux jours avant leur première compétition, leurs chevaux, Éclair et Sultan, disparaissent. La disparition coïncide mystérieusement avec l’arrivée en ville d’un cirque ambulant dont les propriétaires avaient justement tenté d’acquérir les bêtes avant leur disparition.

C’est la course contre la montre pour Mia et Jacob qui veulent retrouver les animaux avant la compétition. « C’est un village où il y a un peu de tout, résume l’auteur. Finalement, le vol des chevaux fait qu’il y a toujours quelque chose qui s’y passe. »

Les chevaux, fascinants

Pour ce nouvel ouvrage, Viateur Lefrançois s’est inspiré de sa visite à la Réserve naturelle de la Camargue, dans le sud de la France. Le cheval de Camargue y vit traditionnellement en liberté dans les marais.

L’auteur avait d’ailleurs déjà mis le cheval au centre de ses écrits avec la parution de Chevaux des dunes, le Trésor de l’Acadien, paru en 2007. « Quand j’étais jeune, se rappelle-t-il, nous sommes déménagés sur la Côte-Nord et mon père s’occupait des chevaux de la compagnie. J’étais jeune et je le suivais. Ça m’a toujours fasciné, les chevaux, même si je n’en ai jamais eu. Ça m’est toujours resté naturellement parce que c’est la première activité que j’ai faite avec mon père. »

La thématique du cheval a d’ailleurs vite piqué l’intérêt de ses jeunes lecteurs, principalement des filles. De passage au Salon du livre de Sherbrooke, en octobre dernier, l’auteur de Saint-Jean-sur-Richelieu a vendu l’ensemble des 50 exemplaires disponibles de son dernier roman, en grande majorité à des filles.

Le romancier explore aussi le monde du cirque, un univers qui l’a aussi toujours fasciné pour son côté merveilleux. « Finalement, je me suis servi de recherches que j’avais faites il y a quelques années. En mélangeant les deux genres, je trouvais que ça se complétait bien. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des