Conducteur atteint mortellement par balles

Les policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ont ouvert le feu sur un conducteur au terme d’une poursuite qui s’est soldée par un accident, vers 11h40 lundi, à l’intersection du boulevard du Séminaire et de la rue Schubert.

L’intervention a débuté dans le stationnement de la Société de l’assurance automobile du Québec, au 320, boulevard du Séminaire, où le chauffeur de 25 ans a percuté deux piétons, qui portaient des tenues militaires.

«Un patrouilleur qui se trouvait à proximité a vu la scène, explique le porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, Luc Tougas. Il a pris en chasse l’automobiliste.»

Le conducteur a refusé de s’immobiliser. La poursuite s’est terminée quelques kilomètres plus loin au sud, lorsque le suspect a perdu le contrôle. Sa voiture a fait des tonneaux près de la rue Schubert.

«L’homme est sorti de son véhicule en pointant un couteau en direction des policiers. Ils ont ouvert le feu», affirme Luc Tougas.

Le suspect, qui a été atteint à l’abdomen, est décédé. Il s’agit d’un résident de Saint-Jean-sur-Richelieu. L’un des piétons repose dans un état critique, l’autre a été blessé légèrement.

Le suspect était connu des milieux policiers.

L’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec.

Attentat?

En après-midi, Stephen Harper a été questionné au parlement par un député conservateur qui demandait s’il s’agissait d’un attentat terroriste.

Le premier ministre n’a pas nié et s’est dit troublé par les évènements. Il suit de près la situation et met toutes les ressources disponibles au service de l’enquête.  

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des