L’Inter Miami CF est un autre adversaire que le CF Montréal doit tenir à distance

Simon Servant, La Presse Canadienne
L’Inter Miami CF est un autre adversaire que le CF Montréal doit tenir à distance

MONTRÉAL — Le CF Montréal a à peine eu le temps de savourer sa spectaculaire victoire de mercredi qu’il doit tout de suite se mesurer à un autre adversaire qu’il veut garder à distance dans l’Association Est. 

Seulement trois jours après avoir freiné le Crew de Columbus, qui n’avait pas perdu depuis le 21 mai, le CF Montréal accueillera au stade Saputo un Inter Miami CF muni d’une confiance renouvelée depuis quelques matchs et qui cherche à gagner quelques rangs dans l’Est. 

N’ayant subi qu’un revers à ses quatre dernières parties (2-1-1), l’Inter Miami CF a rejoint le Charlotte FC au septième et dernier échelon donnant accès aux séries, avec 29 points. Cette poussée coïncide avec le réveil offensif de l’Argentin Gonzalo Higuaín ainsi que l’arrivée d’un joueur bien connu des Montréalais, l’ancien du Toronto FC Alejandro Pozuelo, acquis le 7 juillet. 

Auteur d’un tour du chapeau contre le FC Cincinnati, samedi dernier, Higuaín a inscrit quatre buts à ses quatre derniers matchs, soit la moitié de l’attaque de l’Inter Miami CF (8-10-5) pendant cette séquence. 

L’entraîneur-chef du CF Montréal, Wilfried Nancy, est toutefois bien conscient que les récents succès de l’équipe floridienne ne reposent pas uniquement sur l’Argentin et il estime ses adversaires bien meilleurs que ce qu’ils ont montré plus tôt cette saison. 

«C’est une équipe qui est totalement différente maintenant. Elle a de jeunes joueurs qui courent beaucoup plus et qui ont de la qualité. Je ne suis pas surpris qu’ils commencent à avoir des résultats intéressants, a mentionné Nancy. C’est une équipe qui n’a rien à voir avec le passé et elle peut jouer de différentes façons. Leurs attaquants sont intéressants, bien sûr, mais ils ont des joueurs et des milieux de terrain qui ont de la qualité de vitesse et de technique. Ce sera un bon match pour nous.» 

Dans le cas de Pozuelo, le joueur par excellence de la MLS en 2020, il n’a obtenu qu’une seule passe décisive en quatre apparitions avec sa nouvelle équipe, mais il semble de plus en plus trouver ses aises avec l’Inter Miami CF. 

«C’est un joueur pur. Nous le savons tous, a indiqué Nancy. Il est arrivé dans un nouvel environnement alors il fait plus d’efforts depuis les derniers matchs et il court beaucoup plus. C’est un très bon joueur qui est capable d’effectuer de bonnes passes alors nous devrons trouver des solutions pour l’empêcher de bien jouer.»

S’il faut reconnaître la confiance de l’Inter Miami CF au cours des derniers matchs, il ne faut pas passer sous silence celle affichée par le CF Montréal (12-8-3) depuis un mois, tant à domicile qu’à l’étranger. 

Installé au troisième rang de l’Est, le Bleu-blanc-noir, se retrouve à 10 points de la septième position et il a fait le nécessaire pour garder le Crew à distance en l’emportant de façon dramatique à l’étranger grâce à deux buts tardifs. La formation de Columbus est restée au sixième échelon avec 30 points. 

Transporté par les buts de Kei Kamara, à la 88e minute, et de Joel Waterman, dans les arrêts de jeu, le CF Montréal a signé une première victoire après avoir tiré de l’arrière au-delà de la 87e minute depuis son entrée en MLS, en 2012. 

Les hommes de Nancy, qui n’ont pas subi la défaite à leurs quatre dernières sorties (3-0-1), souhaitent continuer sur cette lancée tout en gardant la tête froide après avoir remporté un match fort en émotions. 

«Nous le ressentions dès la première minute (contre le Crew) que nous avions de bonnes attaques et qu’il ne manquait pas grand-chose. Nous y avons cru, a expliqué le milieu de terrain Mathieu Choinière. Maintenant, nous tentons de récupérer le plus rapidement possible pour le match de demain. Nous savons que ça vient vite, mais nous venons d’obtenir une victoire alors c’est toujours plus facile.»

La visite de l’Inter Miami CF vient aussi à point pour le CF Montréal, qui a profité du soutien de deux salles combles consécutives au stade Saputo pour offrir des performances pratiquement impeccables contre le Toronto FC, son éternel rival, et le New York City FC, qui est tout juste devant lui au deuxième rang de l’Est.

«Depuis la saison dernière, nous n’avons peur de personne, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Ça ne tient qu’à nous et à notre jeu, a observé le défenseur Rudy Camacho. Si nous restons concentrés et que nous mettons tout ce qu’il faut, nous ne craignons personne.»

Par ailleurs, Nancy a affirmé que le défenseur Zachary Brault-Guillard ne serait pas disponible pour le duel contre l’Inter Miami CF, mais que sa blessure à la cheville n’était «pas trop grave».

Aussi, les joueurs montréalais ont assisté aux funérailles de l’ancien entraîneur adjoint de l’équipe Jason Di Tullio, décédé d’un cancer du cerveau vendredi dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires