Euro: l’Italie soutire une nulle de 1-1 à la Croatie et se qualifie

The Associated Press
Euro: l’Italie soutire une nulle de 1-1 à la Croatie et se qualifie

Le substitut Mattia Zaccagni a marqué lors de la dernière minute des arrêts de jeu et l’Italie a soutiré un verdict nul de 1-1 à la Croatie qui lui a permis de se qualifier pour les huitièmes de finale du Championnat européen de soccer masculin, lundi à Leipzig.

La frappe de Luka Modric à la 55e minute a donné l’avance à la Croatie, qui se serait assuré de la deuxième place du Groupe B avec une victoire. Le tir de Zaccagni à l’intérieur du poteau à la huitième minute du temps ajouté a toutefois permis aux champions en titre d’obtenir le point dont ils avaient besoin pour éviter une éventuelle élimination.

L’entraîneur-chef de la Croatie, Zlatko Dalic, n’était pas très heureux à propos du temps ajouté.

«Vous ne pouvez pas ajouter huit minutes après ce match, c’est un non-sens, a-t-il déclaré. Il n’y a pas eu autant d’interruptions de jeu ni autant de fautes pour justifier ça.

«Je ne veux pas faire d’histoire, mais je pense que la Croatie doit être reconnue et respectée. Nous avons joué pendant près de trois heures.»

Les Croates ont totalisé deux points en trois matchs et leur sort dépendra du rendement des autres équipes qui termineront au troisième rang de leurs groupes respectifs.

Modric a marqué 33 secondes après que le gardien italien Gianluigi Donnarumma eut effectué un arrêt sur un tir de pénalité pour devenir le plus vieux buteur de l’histoire de l’Euro. À 38 ans et 289 jours, Modric a délogé l’Autrichien Ivica Vastic, qui avait 38 ans et 257 jours quand il a marqué contre la Pologne en 2008.

L’Italie affrontera la Suisse en ronde des 16, samedi à Berlin.

«On a été mous par moment dans ce match, on n’a pas offert notre meilleur soccer, a dit l’entraîneur-chef italien, Luciano Spalletti. Quand vous pouvez vous permettre de faire match nul, c’est comme ça que ça se passe, vous savez qu’un match nul suffit, vous êtes un peu plus timides.

L’Espagne invaincue, l’Albanie éliminée

L’Espagne a presque changé la totalité de sa formation sur le terrain, mais est malgré tout demeurée invaincue à l’Euro en vertu d’une victoire de 1-0 qui a éliminé ses adversaires de l’Albanie, à Dusseldorf.

Puisque l’équipe était déjà assurée de terminer au premier rang du groupe B, l’entraîneur espagnol Luis de la Fuente a changé 10 joueurs de sa formation partante.

Un but à la 13e minute de Ferran Torres a donné la victoire aux Espagnols. Un arrêt du gardien David Raya aux dépens d’Armando Broja lors du temps ajouté leur a également permis de terminer la ronde préliminaire sans accorder de but.

«Tous les joueurs sont prêts à jouer dans la formation partante, et c’est la clé, a déclaré Torres par l’entremise d’un interprète. N’importe qui peut faire la différence et les joueurs substituts sont importants aussi.

«J’essaie de rendre les choses difficiles pour mon entraîneur et le forer à me faire jouer.»

L’Espagne a remporté ses trois matchs de la ronde préliminaire pour la première fois depuis 2008, lorsqu’elle a gagné le tournoi.

L’Albanie avait besoin d’au moins un verdict nul pour garder ses espoirs de se qualifier pour les matchs éliminatoires.

«Nous avons tout laissé sur le terrain. Je n’ai aucun regret pour mes joueurs», a déclaré l’entraîneur albanais Sylvinho.

Ce résultat assure par ailleurs à l’Angleterre, à la France et aux Pays-Bas de participer à la ronde des 16.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires