Euro: L’Espagne défait l’Italie 1-0 et se qualifie pour la ronde éliminatoire

Daniella Matar, The Associated Press
Euro: L’Espagne défait l’Italie 1-0 et se qualifie pour la ronde éliminatoire

L’Espagne s’est qualifiée pour les matchs éliminatoires du Championnat européen de soccer masculin, jeudi à Gelsenkirchen, en vertu d’une victoire de 1-0 contre l’Italie, championne en titre du tournoi.

Un but contre son camp de l’Italien Riccardo Calafiori à la 55e minute a donné la victoire à l’Espagne dans ce premier duel entre deux grosses pointures de la scène internationale à l’Euro.

Les Espagnols, trois fois champions du tournoi, ont dominé ce match du groupe B, au cours duquel la jeune sensation de 16 ans Lamine Yamal a renforcé un peu plus sa réputation à titre d’une des jeunes vedettes les plus excitantes du soccer grâce à une performance exceptionnelle.

«Je pense que c’est la meilleure performance de l’équipe depuis que je suis en poste, a dit l’entraîneur de l’Espagne, Luis de la Fuente. Le ciel est la limite pour cette équipe.»

Le gardien italien Gianluigi Donnarumma a gardé le pointage vierge avec quelques bons arrêts avant de faire dévier le ballon sur le genou de Calafiori, qui n’a rien pu faire pour empêcher le ballon de se retrouver au fond du filet.

«Nous n’avons jamais été dans le coup, a dit l’entraîneur de l’Italie, Luciano Spalletti. Nous avons permis beaucoup de brèches. Le score ne reflète pas à quel point ils nous ont causé des problèmes, soyons honnêtes.»

L’Angleterre se contente d’une nulle

Au terme d’une performance peu convaincante, l’Angleterre a soutiré un verdict nul de 1-1 au Danemark qui lui a probablement assuré une qualification pour les huitièmes de finale, à Francfort.

Harry Kane a permis aux Anglais de connaître un autre bon départ lorsqu’il a marqué à la 18e minute, mais le capitaine a été remplacé en deuxième demie et son équipe a été plus effacée sur le terrain.

«L’équipe n’a pas fonctionné aujourd’hui, c’est ma responsabilité», a reconnu l’entraîneur-chef anglais Gareth Southgate, qui n’a pas caché son impatience lorsque son équipe a donné de trop nombreuses occasions de marquer.

«Pour réussir des choses extraordinaires, il faut traverser des moments difficiles. C’était sans aucun doute un moment difficile aujourd’hui.»

Le Danemark a créé l’égalité à la 34e minute par l’entremise de Morten Hjulmand, qui a effectué une puissante frappe de loin après que Kane eut été à l’origine d’un revirement.

L’Angleterre compte quatre points en deux matchs après avoir vaincu la Serbie 1-0 en lever de rideau. Ce total a toujours été suffisant pour disputer au moins un match éliminatoire depuis la mise en place de la formule à 24 équipes.

Malgré tout, l’Angleterre peut encore mathématiquement terminer à n’importe laquelle des trois premières positions du groupe C, alors qu’elle affrontera la Slovénie, invaincue, mardi.

Les équipes pouvaient compter sur des spectateurs royaux dans les estrades puisque le roi du Danemark, Frédéric X, et le futur roi d’Angleterre, le prince William, étaient présents.

La Serbie arrache un match nul à la Slovénie

Une frappe tardive de la Serbie a empêché la Slovénie de savourer la première victoire de son histoire à l’Euro, en route vers un match nul de 1-1 à Munich.

Zan Karnicnik a fait vibrer les cordages à la 69e minute de jeu pour permettre à la Slovénie de croire en ses chances d’enregistrer une victoire historique, mais la frappe du substitut Luka Jovic a nivelé la marque dans les arrêts de jeu.

Ce filet a provoqué une effusion de joie parmi les partisans serbes, même si certains d’entre eux ont ensuite lancé des fusées éclairantes et des objets sur la pelouse.

Le filet égalisateur s’est produit sur la dernière action du match, puisque l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre dès la remise en jeu suivante. Les joueurs slovènes, visiblement déçus, n’ont pu s’empêcher de s’agenouiller sur la pelouse.

«Les Serbes ne meurent pas si facilement, a déclaré l’entraîneur-chef serbe Dragan Stojkovic. Nous n’abandonnons pas et nous ne le ferons pas non plus. Nous y avons cru jusqu’au bout et la récompense a suivi.

«Nous n’acceptions pas de perdre contre la Slovénie ce soir, nous ne voulions pas accepter ce résultat et c’est pourquoi la récompense est venue.»

La Slovénie a fait match nul contre le Danemark en lever de rideau de la compétition.

La Serbie croisera le fer avec le Danemark, mardi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires