Euro: le Portugal vient à bout de la République tchèque 2-1 grâce à un but tardif

Ciarán Fahey, The Associated Press
Euro: le Portugal vient à bout de la République tchèque 2-1 grâce à un but tardif

Le substitut Francisco Conceição a marqué lors des arrêts de jeu de la deuxième demie pour donner au Portugal une victoire de 2-1 sur la République tchèque lors de l’un des deux matchs au calendrier du Championnat d’Europe de soccer, mardi.

Conceição, qui n’a fait son entrée qu’à la 90e minute, a trouvé le fond du filet après une tentative de blocage de Robin Hranac qui est tombée à point nommé pour l’ailier de Porto.

«La tenue de nos joueurs qui ont été utilisés comme réservistes montre que nous avons plusieurs options», a dit le sélectionneur du Portugal, Roberto Martinez.

Le gardien de la République tchèque, Jindrich Stanek, s’était imposé face à Cristiano Ronaldo, qui est devenu le premier joueur à participer à six éditions du Championnat d’Europe. Âgé de 39 ans, Ronaldo n’a pas réussi à ajouter à son record de 14 buts lors de sa 26e présence à un match du tournoi.

Le défenseur portugais Pepe, 41 ans, est devenu le joueur le plus âgé à participer au tournoi, mais il n’a pas eu grand-chose à faire car les champions de 2016 ont dominé la possession du ballon et profité des meilleures occasions, lors de ce duel du groupe F.

C’est cependant la République tchèque qui a inscrit le premier but, lorsque Lukas Provod y est allé d’une frappe féroce au second poteau, à la 62e minute.

Le Portugal a égalé le score à la 70e minute lorsque l’arrêt de Stanek sur la tête de Nuno Mendes a rebondi sur le tibia de Hranac et a pénétré dans le filet.

«Nous avons gagné car nous formons un groupe uni, a dit Martinez, qui a souligné le brio des siens après avoir concédé le premier but. Nous sommes devenus un groupe résilient ces derniers jours.»

Turquie 3 Géorgie 1

Plus tôt en journée, Arda Güler a solidifié sa réputation de jeune star européenne en marquant un superbe but en seconde demie pour aider la Turquie à s’imposer 3-1 face à la Géorgie.

Dans un autre duel du groupe F, joué dans une atmosphère empreinte d’intensité et de fébrilité à Dortmund, l’attaquant de 19 ans s’est infiltré sur la droite et a envoyé un puissant tir dans la lucarne à la 65e minute de jeu, brisant ainsi l’égalité de 1-1.

Kerem Aktürkoğlu, sur une échappée, a marqué le troisième but turc dans les dernières secondes du temps additionnel.

La Géorgie, pays du Caucase du Sud de 3,7 millions d’habitants, qui fait ses débuts dans un tournoi international de soccer dans un contexte de protestations et de troubles politiques dans son pays, a vécu un moment décisif.

Les joueurs géorgiens ont bien géré l’atmosphère intimidante créée par les supporters turcs et ont répondu à la reprise de volée de Mert Müldür pour les Turcs à la 25e minute par une égalisation de Georges Mikautadze à la 32e minute.

La pièce de jeu de Güler a été cruciale, cependant, et il s’agit du plus récent d’une série de buts marqués de l’extérieur de la surface de réparation depuis le début de ce Championnat d’Europe.

Il s’agit également d’une nouvelle démonstration du talent de Güler, qui s’est manifesté lorsqu’il a marqué cinq buts en cinq matches dans l’uniforme du Real Madrid, pour terminer une saison du championnat d’Espagne qu’il a en grande partie manquée en raison de blessures. Il se trouvait sur les lignes de côté et n’a pas joué lors de la finale de la Ligue des champions remportée par le Real Madrid.

Reste à savoir s’il aura encore moins de temps de jeu la saison prochaine avec l’arrivée de Kylian Mbappé et de l’attaquant brésilien Endrick. L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, sait qu’il tient un joyau en la personne de Güler, qui a déclaré avoir reçu un message de l’Italien après le match.

«Ancelotti me motive beaucoup», a affirmé Güler. «Bien sûr, je suis heureux d’avoir marqué mon premier but pour la Turquie. J’espère que ce premier match nous montrera la voie à suivre.»

La Géorgie, classée 75e au monde — au dernier rang parmi les pays participant au Championnat d’Europe — aurait facilement pu arracher un point dans un match au rythme effréné.

Dans les arrêts de jeu, alors que le score était toujours de 2-1, la Géorgie a tiré un coup franc qui a heurté le poteau avant qu’un tir sur le rebond ne soit dégagé sur la ligne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires