Des niveaux dangereux d’E. coli dans la Seine à moins de 2 mois des Jeux olympiques

Tom Nouvian, The Associated Press
Des niveaux dangereux d’E. coli dans la Seine à moins de 2 mois des Jeux olympiques

L’eau qui coule dans la Seine montre un niveau dangereux de concentration de la bactérie E. coli, selon les résultats de tests dévoilés vendredi, moins de deux mois avant le début des compétitions de natation des Jeux olympiques de Paris.

Les niveaux de contamination lors de huit premiers jours du mois de juin, après de fortes précipitations à Paris, sont au-delà des limites jugées sûres pour les athlètes.

Le rapport a été publié par le groupe de surveillance Eau de Paris un jour après qu’un haut responsable du Comité international olympique (CIO) a déclaré qu’il n’y avait «aucune raison de douter» de la tenue des courses dans un tronçon historique de la Seine au centre-ville, près de la tour Eiffel.

La première épreuve olympique dans la Seine sera le triathlon masculin, incluant 1,5 km de nage, le 30 juillet. Le triathlon chez les femmes suivra le lendemain, puis l’épreuve de relais mixte se déroulera le 5 août.

Les marathons en eau libre de plus de 10 km sont prévus les 8 et 9 août, pour les femmes et les hommes respectivement, dans des eaux historiquement polluées dont la décontamination en vue des Jeux a nécessité un investissement de 1,5 milliard $ US.

«Nous sommes convaincus que nous nagerons dans la Seine cet été, a déclaré jeudi Christophe Dubi, du CIO, lors d’un point de presse après avoir entendu une mise à jour des responsables de la ville de Paris et des organisateurs olympiques.

«Malgré cette confiance exprimée publiquement du CIO, l’approbation finale pour la tenue de ces événements sans danger pour les athlètes devrait revenir aux fédérations internationales de natation et de triathlon.

La qualité des eaux de la Seine pour les Jeux olympiques est mise en doute depuis que certaines épreuves tests prévues en août dernier ont été annulées, également après de fortes pluies inhabituelles pour la saison.

Selon les normes européennes, la limite sécuritaire de concentration d’E. coli est de 900 unités formant colonie par 100 millilitres. La fédération mondiale de triathlon utilise les mêmes critères pour déterminer une qualité d’eau suffisante pour les compétitions.

Les récents tests ont montré que les niveaux d’E. coli dépassaient fréquemment ces seuils, mais également une amélioration du 1er juin au 9 juin, principalement en raison de l’embellie des conditions météorologiques.

La qualité de l’eau des rivières et des fleuves des grandes villes peut être affectée par de nombreux facteurs, du ruissellement au déversement de produits chimiques, parfois illégalement, en passant par le trafic maritime.

En début de semaine, la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, a réitéré sa promesse de se baigner dans la rivière avant le début de la compétition. Mardi, elle a confirmé que sa baignade avait été reportée après les élections anticipées en France, qui se termineront le 7 juillet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires