Soleno construira une nouvelle usine et de nouveaux bureaux

Soleno construira une nouvelle usine et de nouveaux bureaux

Des dessins préliminaires des bureaux qui seront construits à proximité du siège social de Soleno, dans le parc industriel d'Iberville.

Crédit photo : Gracieuseté

Les prochains mois seront mouvementés chez Soleno. L’entreprise johannaise, spécialisée dans le contrôle et la maîtrise de l’eau pluviale, construira une nouvelle usine dans le parc industriel d’Iberville, de même qu’un nouvel immeuble de bureaux. L’investissement, estimé à environ 10 M$, permettra aussi la création de six à huit emplois.

La machinerie s’activera d’ici la fin du mois d’octobre sur le terrain du siège social de Soleno, situé sur la route 133, à proximité de l’autoroute 35. Un immeuble de bureaux de deux étages, avec une superficie totale d’environ 12 000 pieds carrés, sera érigé sur ce terrain à l’endroit où sont actuellement entreposés des camions et du matériel. Le coût de ce projet est évalué à 3 M$.

«Une soixantaine de personnes vont y travailler. Ce sont des gens qui  sont répartis dans différents bâtiments. Les nouveaux locaux vont regrouper les départements des ventes, du marketing, de l’ingénierie, des finances, des ressources humaines, de l’informatique et de la direction générale», explique Claude Labrecque, vice-président, développement corporatif chez Soleno.

Outre des espaces de bureaux, l’édifice comptera plusieurs salles de conférence, ainsi qu’une réception. Les employés y emménageront en juin 2019.

Avec ces deux projets évalués à 10 M$, Soleno se positionne pour les dix prochaines années, dit le président Alain Poirier, lors du lancement officiel des travaux.

Nouvelle usine

Parallèlement à ce projet, Soleno a entrepris des démarches pour acquérir un terrain afin d’y construire une nouvelle usine. Il s’agit d’un projet évalué à 7 M$, incluant les équipements.

L’entreprise a récemment acheté deux lots à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu moyennant la somme de 125 448,15$, plus les taxes applicables. L’espace de 167 325 pieds carrés est situé sur la rue Joseph-Oscar-Lévesque, dans le parc industriel d’Iberville, soit à environ 5 km du siège social.

La nouvelle usine aura une superficie d’environ 32 000 pieds carrés, ce qui représente près de 20% de la superficie du terrain. La construction doit débuter au printemps prochain pour se conclure d’ici la fin de 2019.

Deux rôles

Si quelques espaces de bureaux y seront implantés, la nouvelle usine aura deux vocations, soit produire des granules et les distribuer.

Soleno possède une usine de recyclage à Yamachiche où le polyéthylène à haute densité (le plastique #2), tiré des collectes sélectives, est récupéré, déchiqueté et lavé. Celui-ci est actuellement expédié dans les autres usines de Soleno, soit sous forme de flocons ou de granules, pour ensuite être utilisé dans la fabrication des conduites.

«L’usine qu’on va construire va recevoir toute la matière qui va sortir de notre usine de Yamachiche. On va l’amalgamer à d’autres types de plastique pour produire une granule unique qui va être envoyée dans nos usines de fabrication de conduites», explique M. Labrecque.

Celles-ci sont situées à Saint-Jean-sur-Richelieu et à McAdam au Nouveau-Brunswick. «Ça va simplifier les opérations aux usines parce qu’elles auront à contrôler moins de matières premières», enchaîne le vice-président.

Avec cette nouvelle unité de fabrication, Soleno renforcera son objectif d’utiliser un maximum de matières recyclées tout en répondant aux diverses normes et certifications industrielles, ajoute M. Labrecque.

«On veut avoir un produit qui est le plus vert possible pour réduire l’enfouissement au Québec et avoir un produit compétitif au niveau des prix», enchaîne Claude Labrecque.

Entreposage

Des voies de circulation et un stationnement seront également aménagés sur le terrain. Des produits de Soleno seront aussi entreposés à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de l’usine.

«Le bâtiment sera plus grand que l’espace requis pour la fabrication des granules de plastique. On l’utilisera donc pour de l’entreposage. On reçoit beaucoup de matières de fournisseurs et celles-ci sont entreposées à différents endroits. On va les rapatrier à cet endroit-là et cela va devenir un centre de distribution», précise M. Labrecque.

Entre six et huit personnes travailleront à l’usine de la rue Joseph-Oscar-Lévesque. Il s’agit de postes qui seront créés.

 

<@CP>(Photo Gracieuseté)<@$p>

 

@BV:Claude Labrecque, vice-président, développement corporatif chez Soleno

<@CP>(Photo Le Canada Français − Jessyca Viens-Gaboriau)<@$p>

 

@BV:C’est à cet endroit que sera construite la nouvelle usine de Soleno, sur la rue Joseph-Oscar-Lévesque, dans le parc industriel à Iberville.

<@CP>(Photo Le Canada Français − Jessyca Viens-Gaboriau)<@$p>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar