Une quatrième saison pour le hockey adapté

Une quatrième saison pour le hockey adapté

Lancée à la fin septembre, la quatrième saison du hockey adapté bat son plein à Saint-Jean-sur-Richelieu. Près de 30 jeunes ayant une trouble du spectre de l’autisme sans déficience intellectuelle participent au programme.

À sa première année, les activités avaient regroupé douze jeunes âgés de 6 à 17 ans. Le nombre a presque doublé l’année suivante pour atteindre 27. En 2017-2018, quelques-uns ont quitté alors que les responsables ont accueilli huit nouveaux, indique la cofondatrice, Vélika Fecteau.
Après trois saisons à l’aréna municipal, le programme a déménagé à l’aréna Marcel-Larocque où les activités ont toujours lieu les samedis, de 8 heures à 9 heures pour le groupe avancé et de 9 heures à 9h50 pour les débutants et les intermédiaires.

Entraînement
Mme Fecteau explique que les jeunes du premier groupe ont droit à des entraînements de base en patinage, tandis que les techniques de freinage et des rudiments du hockey sont enseignés au groupe intermédiaire. Quant aux jeunes inscrits au groupe avancé, les séances portent sur les règlements et le développement des habiletés.

Les entraînements sont dirigés par Steve Paradis, Philippe Martin et Pierre Dufour. Le cofondateur du programme, Karel Brossard, y est toujours impliqué.

«Les jeunes ont beaucoup progressé depuis les débuts. Chacun a ses forces et on suit leur rythme d’apprentissage», dit-elle.

Social
La saison a pris son envol le 30 septembre et s’échelonnera jusqu’à la mi-avril. Les activités feront relâche deux semaines durant les Fêtes.
Selon Vélika Fecteau, les jeunes apprécient le fait de s’adonner à un sport d’équipe et de développer leur talent. «Personne ne vient à reculons. Ils aiment se retrouver chaque semaine. Et ils se voient aussi en dehors du hockey. C’est bon pour le côté social.»

Plus le seul
Toujours chapeauté par la Ligue de hockey mineur de Saint-Jean-sur-Richelieu, le volet du hockey adapté a fait cavalier seul au cours de ses deux premières années au Québec. Ce n’est plus le cas maintenant puisqu’un programme identique a vu le jour l’an dernier à Varennes.
D’ailleurs, un match amical entre les deux organisations a eu lieu en février 2017. Elles croiseront de nouveau le fer le 25 novembre, à Varennes.
Mme Fecteau mentionne que d’autres régions pourraient emboîter le pas au cours des prochaines années.

Tournois
Les jeunes ont également participé chaque année au Challenge hivernal à Québec. «C’est une belle visibilité pour nous et ça permet de faire connaître le programme ailleurs. Les tournois donnent la chance aux jeunes de vivre une belle expérience», souligne-t-elle.
Du même souffle, les responsables du programme de hockey adapté discutent de la possibilité d’organiser un tournoi à Saint-Jean-sur-Richelieu. «Le projet est dans l’air», conclut, Vélika Fecteau.