Les policiers se mobilisent contre les textos au volant

Les policiers se mobilisent contre les textos au volant

Du 25 septembre au 22 octobre

L’automne débute pour les policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu avec une importante opération contre les textos au volant. Du 25 septembre au 22 octobre, ils auront les automobilistes à l’œil.

Il s’agit d’une opération menée avec la Société de l’assurance automobile du Québec et les autres corps policiers du Québec. Il y aura des interventions partout en province.

Dans la municipalité, on peut s’attendre à des opérations avec des véhicules «fantômes», comme on a pu le voir par le passé.

Les conducteurs doivent se rappeler qu’il est interdit de texter au volant. Le fait de tenir son appareil en main est une infraction.

Bien que de plus courte durée, l’effet de l’utilisation du cellulaire au volant est comparable à celui de conduire avec les facultés affaiblies par l’alcool en ce qui concerne le temps de réaction et le risque de collision.

Selon un sondage de la SAAQ, 23% des conducteurs avouent qu’il leur arrive de lire ou d’écrire des textos au volant. 70% d’entre eux affirment que, lorsqu’ils entendent la sonnerie les avertissant de l’arrivée d’un texto, ils ne peuvent s’empêcher de le lire, même s’ils conduisent. Dans la même situation, 41% ne pourront s’empêcher de répondre à un texto.