Les fidèles attendus à la marche du pardon

Les fidèles attendus à la marche du pardon

Bon an mal an

Pour la première fois, une seule marche du pardon aura lieu pour commémorer la mort du Christ, le Vendredi saint. Celle-ci prendra son départ à 9 heures de l’église Saint-Athanase, dans le secteur Iberville.

Le cortège empruntera la 1re Rue et la 9e Avenue pour se diriger vers le cimetière de la paroisse, sur le boulevard d’Iberville. Une première halte d’une dizaine de minutes sera l’occasion de prier et réfléchir sur la parole de Dieu. Par la suite, les marcheurs prendront la direction de l’église Sacré-Cœur où ils feront une deuxième et dernière halte.

Bon an mal an, selon la paroisse Saint-Athanase, une centaine de personnes se joignent à la marche du pardon. Certaines font tout le trajet, d’autres seulement un tronçon.

Les personnes à mobilité réduite sont aussi les bienvenues. On a prévu les faire monter à bord de voitures d’escorte pour les faire suivre le groupe.

Le diacre de la paroisse, André Gauthier, invite les fidèles à se joindre à la cérémonie de la passion qui aura lieu le même jour, à 15 heures, à l’église Saint-Athanase. Plusieurs autres cérémonies y sont très courues durant la semaine sainte, comme la dernière cène, ce jeudi 13 avril, à 19 heures, ainsi que la veillée pascale du samedi 15 avril, à la même heure.

Saint-Jean-l’Évangéliste

La chute de participation à la marche du pardon a convaincu la paroisse Saint-Jean-l’Évangéliste ne pas l’organiser cette année. «Nous avons connu une baisse importante en 2016. Il ne faisait vraiment pas beau. De notre point de départ jusqu’au cimetière, il y avait seulement eu une quarantaine de personnes», témoigne Françoise Dumesnil, coordonnatrice de la paroisse.

Les fidèles sont toutefois attendus à 15 heures pour la cérémonie de la passion, l’une des plus fréquentées de la semaine sainte, à l’église Cathédrale. La même messe sera aussi célébrée à l’église Saint-Luc, le vendredi soir, à 19h30.