Une femme perd la vie dans un accident à Saint-Valentin

Une femme perd la vie dans un accident à Saint-Valentin

Un policier spécialisé en enquêtes sur les collisions a examiné la scène.

Crédit photo : Photo Le Canada Français - Archives

Christiane Perras, une conductrice de 51 ans, de Lacolle, a succombé à ses blessures à la suite d’une collision survenue, samedi soir, sur la 3e Ligne, à Saint-Valentin.
Sa voiture a dévié de sa voie et est entrée en collision avec une camionnette dans laquelle se trouvaient quatre personnes, deux adultes et deux enfants qui ont subi des blessures graves.

La passagère du véhicule a été opérée et est dans un état stable. Quant aux trois autres personnes, elles ont aussi été blessées sérieusement, mais on ne craint pas pour leur vie, a indiqué dimanche la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Dans le cas des enfants, un âgé de 5 ans et l’autre de 3 ans, il est question de fractures aux jambes, mais pas de traumatisme crânien et de blessure interne.

La collision est survenue près du 374, 3e Ligne, non loin de l’érablière Saint-Valentin. L’appel aux services d’urgence a été donné vers 20 heures.

Face à face

La conductrice décédée roulait en direction est. Elle était seule à bord de sa petite voiture qui s’est retrouvée dans la voie opposée alors qu’arrivait la camionnette, style pick-up, dans laquelle prenaient place les deux adultes et les deux enfants.

La 3e Ligne est une longue route droite. Les conditions de la météo étaient bonnes. La chaussée était sèche. Il n’y a pas de travaux sur cette route.

Ce qui est particulier à cette collision, c’est qu’il n’y avait pas de trace de freinage de la petite voiture, signale la sergente Bilodeau. L’enquêteur en scène de collision a procédé à l’examen de la scène cette nuit pour corroborer cette observation des patrouilleurs.

Plusieurs hypothèses sont à l’étude pour expliquer le changement de voie de la part de la conductrice décédée. La vitesse serait-elle en cause? Des analyses toxicologiques de la conductrice qui a dévié de sa voie ont été demandées par le coroner. Il s’agit d’une procédure fréquente lors d’un tel accident.

L’intervention d’une douzaine de pompiers de Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix a été requise avec les pinces de désincarcération pour secourir les victimes.

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Une femme perd la vie dans un accident à Saint-Valentin"

avatar
Caroline
Invité
Caroline

Bonjour la passagère blessée est une de nos employés tim Hortons carillon. Nous ramasserons des dons dans plusieurs tim Hortons de la région afin de leur venir en aide. N’hesiter pas à passer nous voir prendre un petit café et faire un petit don pour cette famille qui aura une très longue réhabilitation.

Marie-Josée Parent
Admin
Marie-Josée Parent

Bonjour, Nous serions intéressés à faire un article sur le sujet. Pouvez-vous contacter la journaliste Marie-Josée Parent. mjparent@canadafrancais.com ou l’appeler au journal 450-347-0323.