La Cité Helios prend forme

Par Stéphanie MacFarlane
La Cité Helios prend forme
La Cité Helios regroupera 44 unités en jumelé et 20 portes réparties en maisons en rangée. (Photo : Gracieuseté - Cité Helios)

La construction de la Cité Helios va bon train dans le secteur Saint-Luc. D’ici le mois de juin, la totalité des 64 unités prévues sera construite. La création de ce nouveau quartier privé situé aux limites de Saint-Jean-sur-Richelieu nécessitera un investissement d’environ 46 M$.

La Cité Helios regroupera 44 unités en jumelé et 20 portes réparties en maisons en rangée. Toutes ces habitations seront de type haut de gamme. Huit maisons de ville, qui n’ont pas de garage, sont déjà vendues. Même constat pour les 22 portes de la première phase des jumelés. La moitié des unités de la seconde phase, qui prévoit autant de portes, a également trouvé preneur. Enfin, le projet sera complété avec douze maisons de ville qui seront équipées d’un garage double souterrain. Ces dernières n’ont pas encore été mises en vente, mais le seront sous peu.

«Ça roule à fond de train. Les jumelés n’ont jamais été mis sur le marché», illustre Jonathan-Pierre Niro, courtier immobilier et directeur des ventes du projet Cité Helios et de Gestion Five Star.

Parc naturel
La Cité Helios est accessible par la rue des Trembles. Cette rue, qui croise le boulevard Saint-Luc, se trouve à environ 600 mètres à l’est du chemin du Grand-Pré. Le portail d’entrée se situe à la hauteur de la rue de l’Anse. Le secteur est desservi par l’aqueduc municipal. Ainsi, toutes les unités seront approvisionnées en eau par la Ville, mais chacune aura ses installations septiques privées.

Les constructions sont disposées au pourtour d’une rue de forme rectangulaire au centre de laquelle se trouvera un grand parc de 200 000 pieds carrés. Deux lacs artificiels s’y trouveront également. Toutes les façades des unités donnent sur l’espace vert. La superficie totale du quartier est de 700 000 pieds carrés.

Il y aura aussi un pavillon. «Les gens pourront y jouer aux échecs et au ping-pong. Il y aura un espace de détente, un foyer et une cuisine extérieure. Ce sera pour rassembler la communauté Helios. L’endroit sera accessible pour les résidents du domaine», indique M. Niro.

Clientèle
La Cité Helios sera un quartier privé. Le concept a été présenté comme «un condo à l’horizontale». Les acheteurs deviennent propriétaires de leur maison, mais aussi d’une partie des espaces communs, le parc naturel par exemple. L’entretien de la pelouse, des plates-bandes et de l’entrée de cour sera clé en main. Des frais communs seront partagés entre les propriétaires.

Si certains sont des Johannais, les acheteurs sont principalement des citoyens provenant de l’extérieur de Saint-Jean-sur-Richelieu, par exemple de Carignan, de Saint-Philippe et de Brossard.

Les promoteurs s’attendaient à accueillir principalement une clientèle âgée de 45 à 65 ans. «Mais c’est beaucoup plus mixte que l’on croyait. Habituellement, les familles sont représentées à hauteur de 60 à 70 % dans un quartier. Là, elles représentent environ 40 %», indique M. Niro.

Des gens habitent le quartier depuis la fin du printemps. Au total, environ deux ans de travaux, incluant la mise en place des infrastructures souterraines et de rue, auront été nécessaires à la construction.

Valeurs
Le prix de vente des jumelés démarre à 653 000 $, tandis que celui des maisons de ville débute à 559 000 $pour les modèles sans garage et 600 000 $pour les autres. Il faut ajouter les taxes applicables à ces montants. Les prix varient en fonction des options et des matériaux choisis.

Lors de l’annonce du projet, il y a environ un an, les valeurs de départ variaient de 359 900 $à 445 000 $. La hausse du prix des matériaux de construction, jumelée à des imprévus lors de la mise en place de la canalisation souterraine expliquent la variation. L’investissement requis est ainsi passé de 33 M$ à 46 M$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires